Top 20 des attractions à Maïkop, Russie

900
68 398

La capitale d'Adygea est située dans les contreforts de la chaîne du Caucase. Cela a affecté le climat: il n'y a pas de changements brusques de température. Le nom de la ville peut être traduit par "vallée des pommiers sauvages". Il a conservé une abondance de verdure dans ses rues à ce jour. Les soldats russes ont fondé la colonie au pays des Circassiens. Par conséquent, Maikop s'appuie historiquement dans sa structure sur les traditions de différents peuples. Ceci est clairement démontré par le groupe sculptural "Forever with Russia".

Pour mieux comprendre la saveur locale, il vaut la peine de visiter le monument au tumulus Maykop. De nombreuses pièces trouvées ici lors des fouilles ont été transférées dans les musées de la ville. Et en été, l'une des plus grandes piscines d'Europe attend les touristes. Un véritable espace de villégiature a été aménagé dans le parc de la ville, où chacun peut se détendre.

Que voir et où aller à Maykop ?

Les endroits les plus intéressants et les plus beaux pour se promener. Photos et une courte description.

Parc municipal de la culture et des loisirs

Détruit en 1966 au centre de Maikop. Au fil des ans, les structures se sont délabrées et les plantes sont devenues presque "sauvages". Au début du 21ème, une reconstruction grandeur nature a eu lieu afin de donner au parc son aspect actuel. Entre autres, une fontaine lumineuse et musicale appelée "Clock" a été installée. Les attractions sont ouvertes pendant la saison estivale. Ensuite, il y a une grande piscine extérieure. À proximité, vous pourrez manger un morceau dans l'un des cafés.

Parc municipal de la culture et des loisirs

Piscine municipale

L'une des plus grandes piscines extérieures d'Europe. Il existe de nombreuses possibilités d'activités estivales autour. Il y a des côtés pour plonger, car la profondeur de 3 mètres le permet. Il y a une tour de sauvetage, une tenue de police est en service. Des cabines à langer, des toilettes, des locations de chaises longues sont disponibles. A proximité se trouve une zone avec des équipements d'exercice en plein air et un terrain de volley-ball sur sable.

Piscine municipale

Place Lénine

Conçu en 1969. Ensuite, la construction a eu lieu. En 1973, un monument à Lénine par M. Manizer a été érigé. Étant donné que le monument se dresse sur un haut piédestal, il peut être clairement vu de n'importe où sur la place. Déjà aujourd'hui, une fontaine lumineuse et musicale est apparue ici, ce qui a quelque peu modernisé l'apparence du quartier. Les grands événements de la ville ont toujours lieu sur la place.

Place Lénine

Mosquée de la cathédrale de Maykop

Il a été construit sur un an et demi en 2000. La rapidité d'exécution des travaux est indispensable. Il a été proposé par le cheikh arabe Khalid bin Saqr al-Qasimi, qui a financé le projet. La mosquée est couronnée d'un immense dôme d'azur. Le bâtiment lui-même est carré avec des minarets aux angles. L'une des caractéristiques de ce site religieux est qu'il est autorisé à visiter des touristes non musulmans.

Mosquée de la cathédrale de Maykop

Monument "Unité et Consentement"

L'ouverture a eu lieu au centre-ville en 2013. Le monument est la 20e similitude du foyer traditionnel Adyghe. C'est aussi un symbole de confort, de maison et de famille. L'auteur du projet est A. Bersirov, artiste émérite de la République. Le monument est décoré de toutes sortes d'ornements, d'images des héros de légendes et de légendes, ainsi que de scènes rituelles. A proximité se trouvent la mosquée cathédrale et le musée national.

Monument Unité et Consentement

Monument "Pour toujours avec la Russie"

En 1968, le 400e anniversaire de l'annexion d'Adygea à la Russie a été célébré. En l'honneur de cet événement, un monument a été érigé sur la place de l'Amitié. Il fait partie d'un grand complexe commémoratif. Les auteurs étaient des représentants de la dynastie Manizer - sculpteurs et artistes célèbres. Le groupe sculptural se compose de deux guerriers identifiant Adygea et la Russie. Ils sont sur un socle en granit et ont une hauteur de 4 mètres.

Monument Pour toujours avec la Russie

Musée national de la République d'Adyguée

Elle a été fondée en 1925 et n'a pas eu d'adresse permanente pendant longtemps. Pendant un certain temps, la collection ethnographique a même été hébergée à Krasnodar. En 1936, après avoir reçu le statut de collection d'histoire locale, elle a déménagé à Maykop. Il occupe le bâtiment actuel depuis 1950, et en 1993 le musée est devenu National. Peu à peu, de nouvelles salles ont été ouvertes : avec des trouvailles anthropologiques, dédiées à la diaspora Adyghe, une exposition de costumes et d'outils folkloriques.

Musée national de la République d

Musée d'art oriental

La branche du Caucase du Nord de ce musée a été ouverte dans la ville en 1985. Est le seul de son genre. Il a été créé pour collecter des matériaux sur la culture du Caucase du Nord et préserver les traditions de l'art populaire. Les fonds sont répartis dans les collections suivantes : « Tissus. Produits tissés », « Métaux précieux et pierres précieuses », « Céramique, bois et métal », « Peinture, graphisme et sculpture », « Archéologues ».

Musée d

Galerie d'art

Existe depuis 1980. Les fonds sont d'environ 1300 unités de stockage. La collection intitulée "Graphics of Adygea" est particulièrement remarquable. La galerie accueille également des expositions temporaires. Ici, des artistes locaux présentent leurs toiles, avec qui j'organise des rencontres. Des collections d'autres musées viennent également. Dans l'une des salles, l'exposition "Artisanat folklorique et artisanat des Circassiens" est ouverte en permanence.

Galerie d

Théâtre musical de chambre de RA

Existe depuis 1993. 11 ans plus tard nommé d'après son fondateur Adam Hanahu. Des chefs d'orchestre et des metteurs en scène d'autres villes ont collaboré avec le théâtre à plusieurs reprises. Cela a permis d'élargir le répertoire autant que possible et d'attirer un public différent. Parmi les productions, il y a à la fois des performances musicales, des variations de ballet et d'opéra, ainsi que des projets plus expérimentaux. Ici, les classiques coexistent avec les innovations.

Théâtre musical de chambre de RA

Théâtre dramatique Pouchkine

Il a officiellement ouvert ses portes en 1936 avec une production de La mort d'un escadron. Une grande contribution au développement du théâtre a été apportée par le directeur M. Akhedzhakov, qui a dirigé tous les aspects des activités de l'institution. Pendant de nombreuses années, des troupes russes et adyghe ont coexisté sur la même scène. Dans les premières années du 21ème siècle, une division s'est produite. Ainsi, le théâtre dramatique russe a pu trouver son propre style et se concentrer sur les œuvres classiques.

Théâtre dramatique Pouchkine

Philharmonique d'État de RA

En 1962, une branche de la Philharmonie de Krasnodar a été ouverte dans la ville. Ce fut le point de départ du développement du bureau local de concerts et de variétés et de la mise en œuvre de nombreux projets musicaux. Il existe sous sa forme et son statut actuels depuis 2001. Un studio d'enregistrement fonctionne sur la base de la Philharmonie. Il y a aussi un théâtre de marionnettes, un ensemble d'instruments folkloriques russes et un salon de musique de chambre.

Philharmonique d

Cathédrale de la Sainte-Trinité

La construction dans les années 80 du siècle dernier a commencé à l'initiative des résidents locaux. Ils ont également aidé à la livraison des matériaux. Les autorités ecclésiastiques n'ont pas autorisé la construction de la cathédrale, ce qui a entraîné un bref conflit. Les formalités ont été réglées, et le bâtiment s'est avéré se détacher du fond général et lumineux. En 2007, 6 cloches ont été installées. Dans le territoire adjacent, il y a une école de gymnase.

Cathédrale de la Sainte-Trinité

Ermitage Michael-Athos Trans-Kuban

Le monastère est situé au sud-est de la ville. Elle a été fondée en 1877 et jusqu'à la révolution était un lieu de pèlerinage populaire. Après la fermeture du bâtiment, ils ont été emmenés dans la colonie, puis plus tard dans la base touristique. Il a commencé à renaître progressivement dans le statut de monastère depuis 2001. La source sacrée a été restaurée, où vous pouvez puiser librement de l'eau. Le monastère gagne non seulement sur les excursions, mais aussi sur la vente de thé, de pain et de vin.

Ermitage Michael-Athos Trans-Kuban

Monument à Maykop Kurgan

En 1897, à l'est de la ville, des archéologues ont mis au jour un tumulus de 11 mètres. Ses recherches ont permis de reconstituer les collections du musée avec des bijoux en or, des ustensiles, des outils en cuivre et en pierre. Plus tard, le monticule a été complètement détruit. A sa place, en 1972, une petite stèle blanche a été installée avec l'image d'un homme ancien et 7 médaillons. Chacun d'eux raconte les découvertes les plus intéressantes dans le tumulus.

Monument à Maykop Kurgan

Brasserie

Actuellement, les bâtiments liés à l'usine sont reconnus comme monuments architecturaux. Le bâtiment principal est situé sur la rue Gogol et a été fondé à la fin du siècle dernier. La malterie est apparue quelques décennies plus tard rue Lénine. Les bâtiments ont perdu leur éclat d'antan, mais ont conservé le style artistique et le décor de briques. Même l'introduction de détails modernes ne gâche pas l'image globale.

Brasserie

Gare

Le bâtiment est apparu sur une place spacieuse en 1910. Un portique à plusieurs colonnes a été construit à l'entrée principale

Gare

Maïkop HPP

L'exploitation a commencé en 1950. Elle a été construite sur la rivière Belaya et fait partie de la cascade de centrales hydroélectriques du même nom. Dans le passé, il a joué un rôle important dans la création de l'industrie de la région. La hauteur du barrage en vrac est de 16 mètres. Périodiquement, certaines parties de l'équipement ont été remplacées, mais les anciennes unités hydrauliques fonctionnent. La situation environnementale autour est dans la fourchette normale. Cependant, afin de prévenir les accidents et l'érosion, des mesures planifiées sont prises.

Maïkop HPP

Gorge de Khadjokh

Une partie de la gorge sur la rivière Belaya. Une route touristique a été aménagée le long de celle-ci: des escaliers, des planchers, des garde-corps relativement pratiques sont prévus. Une gorge s'est formée en raison de la pression constante de l'eau sur le calcaire. Le canyon est divisé en deux secteurs par un pont routier. En aval, il y a des enclos avec des animaux typiques de la région, dont un ours et un renard. La gorge est inscrite sur la liste des monuments naturels.

Gorge de Khadjokh

Cascades de Rufabgo

Une attraction fréquemment visitée située en dehors de la ville. Les cascades sont accessibles via une route touristique spéciale, mais vous devrez payer le passage sur le pont. Il existe également une option gratuite - le long d'une pente assez raide et longue. Au total, 16 cascades se sont formées dans le cours supérieur de la rivière Belaya. L'un des plus grands s'appelle "Grand". Sa hauteur est d'environ 15 mètres.

Cascades de Rufabgo