Top 25 des attractions de Batoumi, Géorgie

1 137
25 069

Batoumi est une station balnéaire et une ville portuaire située sur la côte de la mer Noire. Tout au long de l'histoire, des représentants de différents groupes ethniques ont vécu sur ce territoire. Cela a laissé une marque à la fois dans le passé de la région, comme en témoignent les découvertes archéologiques, et dans le présent, par exemple, dans l'architecture. Puisque Batoumi est un centre culturel, religieux et économique, l'industrie du tourisme a des directions différentes. Le contraste des zones montagneuses et de la zone côtière rend la région particulièrement pittoresque.

L'un des plus beaux sites est le jardin botanique. En plus de la diversité des espèces de plantes, il surprend également par son apparence. Parmi les nouveaux objets, il faut noter la sculpture "Ali et Nino". Non seulement elle a l'air inhabituelle, mais elle peut aussi bouger. Ainsi la légende prend vie sous nos yeux.

Que voir et où aller à Batoumi ?

Les endroits les plus intéressants et les plus beaux pour se promener. Photos et une courte description.

Sculpture "Ali et Nino"

L'ouverture du projet de Tamara Kvesitadze a eu lieu en 2011. Deux sculptures de 8 mètres illustrent l'histoire d'amour bien connue de Muslim Ali et Christian Nino. Leurs parents étaient contre la romance du couple. C'est pourquoi chaque soir les sculptures, réalisées dans un style inhabituel, convergent, ne font plus qu'un, puis divergent à nouveau. La zone environnante est illuminée, ce qui crée une atmosphère particulière.

Sculpture Ali et Nino

Boulevard de Batoumi

Fondée en 1881 par des spécialistes allemands au nom du gouverneur. Il s'étend sur 7 km et est conditionnellement divisé en ancien et nouveau. Le jardin attenant a conservé sa splendeur d'antan. De confortables bancs modernes, des éclairages, ainsi que de nombreuses sculptures sont apparus sur le boulevard. De petits restaurants et cafés ouvrent ici pendant la saison. La promenade touristique se termine généralement par des rassemblements dans l'un d'eux.

Boulevard de Batoumi

Piazza

Le projet a été conçu par Vazha Orbeladze en 2010. La place est faite dans le style vénitien et est dépourvue de saveur géorgienne. Ce dernier n'empêche nullement la place d'être un lieu de prédilection pour les habitants et les visiteurs. Il y a des magasins et des restaurants, et parfois des artistes se produisent à ciel ouvert. La construction a été réalisée à l'intersection des rues piétonnes, de sorte que le bruit de la ville venant ici est minime.

Piazza

Place de l'Europe

Il est situé dans le vieux Batoumi et a été nommé d'après les Argonautes dans le passé. La région présente de nombreuses caractéristiques architecturales car les maisons ont été construites à différentes époques et dans des styles mixtes. Les célébrités mondiales choisissent souvent la région pour leurs performances. Les fontaines chantantes le soir deviennent le centre d'attraction des citadins. Il y a aussi une statue de Médée avec une toison d'or en écrevisse. La hauteur totale de la structure est de 130 mètres.

Place de l

horloge astronomique

Le bâtiment de la Banque nationale du pays est décoré d'une horloge astronomique - une véritable œuvre d'art. Aux extrémités des flèches sont placés la lune et le soleil. Toutes les heures, l'horloge sonne une mélodie. L'appareil est "multi-couches", car il a plusieurs fonctions. À partir d'eux, vous pouvez déterminer non seulement l'heure, mais également les phases de la lune, la position du soleil, l'horizon et le méridien. Le cadran de la montre est illuminé d'une manière spéciale.

Horloge astronomique

Musée Ethnographique "Borjgalo"

Il est situé près de la ville et raconte la vie et la culture du village adjar. L'exposition comprend des modèles de temples et d'autres objets religieux en Géorgie. Il y a aussi une collection de costumes nationaux. Au total, environ 30 bâtiments ont été installés dans la zone de Borjgalo. Kemal Turmanidze, le fondateur du musée, est engagé dans la sculpture sur bois et montre cordialement aux touristes son propre travail.

Musée Ethnographique Borjgalo

Théâtre dramatique. I. Chavchavadzé

Le moment de la fondation est considéré comme 1912. Bien qu'à cette époque, seules des troupes saisonnières apparaissent sur la scène. Une équipe permanente a été formée en 1937. Elle était composée principalement de diplômés du studio Adjarian du théâtre de Tbilissi. Il a prospéré dans les années 60 et 70. Les représentations tout au long de l'histoire du théâtre se succèdent : les classiques mondiaux vont de pair avec des productions basées sur les œuvres d'auteurs locaux.

Théâtre dramatique. I. Chavchavadzé

Fontaine Neptune

Installé sur la Place du Théâtre. Les sirènes sont disposées en trois niveaux autour du Neptune doré. Dans le passé, cet endroit était un monument à l'écrivain I. Chavchavadze. La fontaine a été créée dans le style grec à l'image d'un collègue de Bologne. Tous les habitants de la ville n'ont pas pu apprécier un tel remplacement. Mais pour les touristes, l'attraction présente un réel intérêt. Une zone de promenade complète a été créée autour.

Fontaine Neptune

Musée archéologique de Batoumi

Existe depuis 1994. Les fonds comprennent plus de 22 000 unités de stockage. Les objets exposés sont des découvertes archéologiques sur le territoire de l'Adjarie. Étant donné que des représentants de différents peuples et cultures ont vécu ici à des époques différentes, la collection s'est avérée diversifiée et ne ressemble à aucune autre. En 2007, une exposition a été ouverte montrant des échantillons d'art de la joaillerie. Le musée dispose d'un département de restauration.

Musée archéologique de Batoumi

Musée d'Adjarie

Créé en 1908 et nommé d'après Khariton Akhvlediani, une personnalité publique. La collection s'est agrandie et en 1935, elle avait besoin d'un nouveau bâtiment. Le musée occupe les locaux alors reçus à ce jour. Parmi les expositions figurent des livres rares et des manuscrits dans différentes langues, des objets d'art et des archives photographiques. De plus, les départements archéologique et ethnographique, ainsi que le département de la nature, sont pointés du doigt.

Musée d

Musée des Arts d'Adjarie

Fondée en 1998. La collection occupe un bâtiment construit en 1949 dans le style Empire stalinien. Dans le passé, il y avait un musée dédié à la Révolution d'Octobre. 423 m² sont réservés à l'exposition permanente et 383 m² aux expositions temporaires. La collection se compose de peintures, de sculptures et de gravures d'artistes géorgiens, ainsi que de maîtres reconnus d'autres pays. Le musée dispose d'un atelier pour enfants.

Musée des Arts d

Cathédrale de la Nativité de la Bienheureuse Vierge Marie

Il a été érigé au tournant des XIX-XX siècles. C'était à l'origine une église catholique romaine. Cela se voit principalement dans le style gothique du bâtiment. Pendant l'ère soviétique, il n'a pas été utilisé aux fins prévues. Les croyants ont longtemps tenté de regagner la cathédrale. En conséquence, il a été remis à l'Église orthodoxe et transformé en cathédrale. A l'entrée se trouvent les statues de Simon le Zélote et d'André le Premier Appelé.

Cathédrale de la Nativité de la Bienheureuse Vierge Marie

Église du Saint-Christ Sauveur

Fait référence à l'Église apostolique arménienne. La construction a été réalisée dans les années 80 du siècle dernier sous la direction de l'architecte Robert Marfeld. Le bâtiment n'a pas été utilisé conformément à sa destination. Afin de reprendre les services dans l'église, une vaste reconstruction a dû être effectuée. Cela a pris plusieurs années, et les portes du temple ont rouvert aux croyants en 2000. Il y a maintenant un centre pour les jeunes et une école du dimanche.

Église du Saint-Christ Sauveur

Église de la Sainte Trinité sur le mont Sameba

Du centre-ville au temple pour obtenir environ une demi-heure. Il a été construit au milieu du siècle dernier. Cependant, le bâtiment d'origine a été détruit dans un incendie. Le nouveau a été érigé plus tard, et la dernière reconstruction a eu lieu déjà au 21e siècle. La particularité de l'emplacement rend la zone brumeuse par temps nuageux. Le reste du temps, une belle vue sur Batoumi depuis la terrasse d'observation s'ouvre d'ici.

Église de la Sainte Trinité sur le mont Sameba

Église Saint-Nicolas

Il a été construit au XIXe siècle à la demande de la partie grecque de la population de la ville. Avec l'avènement du pouvoir soviétique, l'église a été fermée. Pendant la guerre, il a été endommagé et est tombé en ruine. En temps de paix, la reconstruction a eu lieu grâce aux dons des croyants. Depuis 1946, il est de nouveau ouvert au troupeau, mais avec quelques restrictions. Les fenêtres bleu vif et les rayures alternées sur les murs extérieurs font ressortir le bâtiment.

Église Saint-Nicolas

Tour alphabétique

Alberto Domingo Cabo, un architecte espagnol, était responsable de la construction de cette attraction en 2012. La tour est située dans le "Parc des Miracles". Le projet a été conçu comme une référence à l'apparition de la molécule d'ADN. Les nucléotides sont les lettres de l'alphabet géorgien. La structure métallique a une hauteur de 130 m. Au sommet, il y a un observatoire, un restaurant et un studio de télévision. Vous ne pouvez y monter que par ascenseur.

Tour alphabétique

tour chacha

La tour a été construite en 2012. Sa hauteur est d'environ 25 mètres. En fait, ce bâtiment est une fontaine entourée de bassins. Une fois par semaine pendant 15 minutes, tout le monde peut s'offrir un chacha ici. La boisson nationale géorgienne n'a pas besoin d'être présentée, mais la ville veut que le plus de gens possible la connaissent. Le repère est apparu justement pour populariser la boisson.

Tour chacha

fontaines dansantes

Il y a trois de ces fontaines dans la ville. Deux d'entre eux offrent une sorte d'attraction : il faut courir entre les jets d'eau et ne pas se mouiller. La plus remarquable des fontaines dansantes est installée sur le lac Ardagan. Le spectacle commence après 21h et se poursuit jusqu'à minuit. A la musique et à l'eau qui y réagit, s'ajoute souvent un show laser. Il est préférable de photographier du côté où les montagnes sont visibles en arrière-plan.

Fontaines dansantes

Parc du 6 mai

Un des lieux historiques de la ville. Il a été démantelé en 1881 à côté du lac Nurie. Dans le passé, le parc s'appelait Aleksandrovsky. Après la "révolution de velours" qui a eu lieu en 2004, il a reçu son nom actuel. L'entrée est conçue comme une colonnade, bien qu'autrement le parc ne soit pas séparé des autres zones de la ville. Il y a des cafés, des attractions pour enfants et un petit zoo. L'inspection des enclos avec des primates et des oiseaux est payante.

Parc du 6 mai

Dolphinarium de Batoumi

Situé près de l'entrée du parc "6 mai". Le centre de divertissement impressionne par sa taille. Le delphinarium a ouvert ses portes au milieu des années 70 du siècle dernier, mais a ensuite été modernisé. Il est devenu le premier en URSS et est maintenant le plus célèbre de Géorgie. Il y a trois piscines sur son territoire, vous permettant de donner différentes performances avec la participation non seulement des dauphins, mais aussi des phoques. Les sièges pour les spectateurs sont fabriqués dans le style d'un amphithéâtre.

Dolphinarium de Batoumi

Jardin botanique de Batoumi

L'un des plus grands jardins botaniques du monde a été fondé en 1880. Cependant, il n'a été ouvert aux visiteurs que 30 ans plus tard. Dans sa structure, il ressemble aux jardins de Babylone et descend des montagnes à la mer en gradins. Environ 5 000 espèces végétales provenant de différentes parties du monde ont été récoltées sur une superficie de 110 hectares. Presque à proximité, se côtoient sakura et magnolias du Japon, eucalyptus et cactées, cyprès et palmiers dattiers.

Jardin botanique de Batoumi

Téléphérique "Argo"

Le plus long téléphérique de Géorgie a été ouvert en 2013. La longueur est de 2600 mètres et la hauteur peut atteindre 250 mètres. Dans de petites cabanes douillettes, les touristes escaladent la montagne. En cours de route, il est possible de voir Batoumi sous un angle inhabituel. Au sommet, les invités de la ville trouveront non seulement une terrasse d'observation équipée, mais aussi des spectacles fréquents. Lors de l'achat d'un billet, la route est immédiatement payée dans les deux sens.

Téléphérique Argo

Forteresse Gonio-Apsaros

Situé à 15 km de la ville. L'un des plus anciens de Géorgie : mentionné au 1er siècle, il servait à l'origine d'avant-poste romain. Bien que le temps n'ait pas épargné les fortifications autrefois imprenables, elles sont bien conservées pour leur âge. Sur le territoire de la forteresse, Matthieu est enterré, qui a pris sa place parmi les apôtres après la trahison du Christ par Judas. Les touristes viennent ici, y compris pour des plages propres.

Forteresse Gonio-Apsaros

Cascade de Makhuntseti et pont de la reine Tamara

À environ une heure de route de la ville, vous trouverez une île à la nature adjare unique. La cascade atteint une hauteur de 20 mètres. Il remplit la rivière Adzharistskali d'eau de montagne pure. Le pont voûté de la reine Tamara est tout proche. Il est fait de pierre et se fond parfaitement dans le paysage local. Sur le chemin de ces deux attractions, il vaut la peine de s'arrêter à la célèbre maison du vin, du nom de la rivière.

Cascade de Makhuntseti et pont de la reine Tamara

Les plages de Batoumi

La ville étant une station balnéaire, il existe de nombreuses plages à l'intérieur de ses limites et dans les environs. La plupart d'entre eux sont caillouteux. La plus populaire est la plage de Batoumi. Il s'étend le long de la côte de la mer Noire sur 6 km. Des infrastructures développées lui permettent d'être rempli à pleine capacité durant la saison. Les plages proches de l'aéroport et du Nouveau Boulevard sont également très demandées. L'entrée de l'eau est moins pratique ici, mais elles conviennent toujours à la baignade.

Les plages de Batoumi