Top 25 des attractions de Kertch, Russie

1 433
31 928

Kertch est une ville unique. Il se dresse à l'endroit même où les eaux des deux mers se rencontrent - non sans raison, même avant notre ère, ces terres étaient littéralement occupées par des colons d'Hellas, qui y ont construit plusieurs colonies. Il est dommage qu'il ne reste que des ruines des anciens Panticapaeum, Myrmekia et Nymphaeum, mais ces pierres anciennes rappellent des dizaines de siècles passés.

Kertch possède un nombre incroyable de curiosités de différentes époques : les tombeaux des rois du Bosphore, un temple exceptionnel et miraculeusement préservé du VIIIe siècle, une forteresse turque et des monuments architecturaux de la période de l'Empire russe. Les plages de sable locales sont une excellente alternative aux baies rocheuses de la côte sud de la Crimée. Certaines zones de baignade semblent même plus confortables et adaptées pour un séjour confortable.

Que voir et où aller à Kertch ?

Les endroits les plus intéressants et les plus beaux pour se promener. Photos et une courte description.

Traversée en ferry de Kertch

Depuis 2014, une traversée en ferry est peut-être le seul moyen de se rendre de la Russie continentale à la Crimée. La plaque tournante des transports fonctionne de manière claire et fluide, bien qu'en haute saison, vous puissiez faire la queue pendant plusieurs heures. Au cours d'un court trajet de 20 minutes d'une côte à l'autre, vous pourrez admirer les vagues, les nuées de goélands qui planent près du navire en attendant de se nourrir, et même, si vous avez de la chance, apercevoir une nuée de grands dauphins.

Traversée en ferry de Kertch

Mont Mithridate

Une colline basse de 90 mètres dans la ville, le centre géographique de Kertch, sur laquelle la ville de Panticapaeum était située dans les temps anciens. Le lieu porte le nom du roi pontique. Sur le territoire de la montagne, il existe plusieurs monuments architecturaux d'époques différentes. Au sommet se trouve un mémorial de Gloire aux Héros Immortels, érigé en l'honneur des soldats tombés lors de la libération de la Crimée en 1943-44.

Mont Mithridate

Grand escalier mithridatique

Initialement, l'escalier a été construit au XIXe siècle selon les plans de l'architecte italien A. Digby. Il a existé jusqu'à la guerre de Crimée, mais à la suite des combats, il a été endommagé et détruit. La restauration n'a commencé qu'après 130 ans. Le sculpteur de Kertch R. V. Serdyuk a copié les anciennes statues de griffons trouvées lors des fouilles et en a décoré les escaliers. Après l'effondrement d'une partie de la structure en 2015, les prochains travaux de restauration ont commencé.

Grand escalier mithridatique

Forteresse de Yenikale

Bastion ottoman du XVIIIe siècle construit par un architecte d'origine italienne au service des Turcs. Ce bastion était d'une importance stratégique, car il empêchait le passage des navires ennemis à travers le détroit étroit entre la mer Noire et la mer d'Azov. En 1771, les troupes russes pénétrèrent dans la forteresse. À la fin du 19ème siècle, il a perdu son importance militaire et a été abandonné. Pour le moment, l'attraction continue de s'effondrer.

Forteresse de Yenikale

Forteresse de Kertch

La fortification est située dans la partie la plus étroite du détroit de Kertch au cap Ak-Burun. Le complexe a été érigé au milieu du XIXe siècle pour défendre les frontières de l'Empire russe. À l'époque soviétique, les armureries de la flotte de la mer Noire se trouvaient ici. En 2003, après la dissolution des unités militaires, la forteresse a été transférée à la disposition du musée-réserve local. Aujourd'hui, il fonctionne comme un site touristique.

Forteresse de Kertch

Église Saint-Jean-Baptiste

Une église orthodoxe du début du Moyen Âge du VIIIe siècle (sa partie la plus ancienne a été construite au VIe siècle), un monument unique de l'architecture byzantine et le plus ancien édifice religieux de Crimée. Le bâtiment a acquis son aspect définitif au 10ème siècle pendant l'existence de la principauté de Tmutarakan. L'église est active, à l'intérieur il y a une iconostase et des ustensiles modernes.

Église Saint-Jean-Baptiste

Panticapée

Une ancienne colonie grecque qui existait sur le site de Kertch à partir du 7ème siècle avant JC. En ces temps lointains, de magnifiques temples s'élevaient ici, et les rues et les larges places étaient pleines de monde. Plus tard, Panticapaeum faisait partie du royaume du Bosphore, était sous le protectorat scythe et romain. La ville riche a été détruite par les Goths au 4ème siècle, le temps a achevé les travaux - aujourd'hui, seules des ruines ont survécu de son ancienne splendeur.

Panticapée

Crypte de Déméter

Ancienne tombe avec des restes préservés de fresques originales. Actuellement, il est situé au milieu du développement urbain, dans les temps anciens, il était situé sur le territoire de Panticapaeum. La crypte est un bâtiment rectangulaire avec des murs en blocs de pierre. Un petit couloir mène à la chambre funéraire. Compte tenu de l'âge considérable de la peinture murale, elle est assez bien conservée.

Crypte de Déméter

Carrières d'Adzhimushkay

Un complexe de grottes artificielles, qui ont été formées à la suite de l'extraction séculaire de coquillages. L'endroit est célèbre pour le fait qu'en 1942, les troupes du Front de Crimée ont tenu la défense ici. En 1966, le musée de la défense de la carrière d'Adzhimushkay a été organisé sur le territoire des mines souterraines et en 1982, un mémorial a été érigé ici en l'honneur des soldats tombés au combat. L'entrée du territoire est située entre des dalles de pierre sur lesquelles sont gravées des figures de défenseurs.

Carrières d

Tumulus royal

Monument du 4ème siècle avant JC, qui est le tombeau de l'un des souverains du royaume du Bosphore. Le tumulus s'élève à 17 mètres au-dessus de la surface, sous lequel se trouvent un couloir de 36 mètres et une chambre funéraire, bordée de blocs lisses. La colline elle-même se compose de trois couches : pierre, argile, un mélange de cailloux et de terre. Lorsque les archéologues ont atteint le monticule, il avait déjà été pillé.

Tumulus royal

Brouette Melek-Chesme

Une autre tombe du 4ème siècle avant JC, fouillée au milieu du 19ème siècle. Pendant les travaux, les archéologues espéraient que le tumulus resterait intact et conserverait tous ses trésors, mais ils se trompaient : il s'avéra aussi vide que celui du tsar. Les résidents locaux se sont adaptés pour en retirer de l'argile pour les besoins du ménage, mais grâce à l'argent alloué par le Trésor public, l'attraction a été sauvée. Le premier musée a ouvert ici en 1871.

Brouette Melek-Chesme

Musée historique et archéologique

Le musée a été fondé en 1926, ce qui en fait l'un des plus anciens de Crimée. Pendant la guerre de Crimée, le bâtiment a été détruit et l'exposition a été pillée, certains objets particulièrement précieux ont été emmenés en Angleterre, de sorte que les expositions de cette époque peuvent maintenant être vues au British Museum. Plus tard, la collection a recommencé à être collectée et le musée a reçu un nouveau bâtiment. À ce jour, plus de 240 000 exemplaires sont stockés dans ses fonds.

Musée historique et archéologique

lapidarium

Le lapidarium est une collection d'objets d'art anciens trouvés dans les fouilles des colonies de l'époque du royaume du Bosphore. Des sculptures, des pierres tombales, des éléments de structures de façade contenant des inscriptions et des bas-reliefs, des objets religieux et bien plus encore sont exposés ici. L'exposition est si diversifiée qu'elle est appréciée dans le monde entier. Au total, il y a environ 6 000 articles dans le lapidaire.

Lapidarium

Galerie d'art de Kertch

Le bâtiment de la galerie d'art est situé près des grands escaliers Mithridates et fait partie de son ensemble architectural. Le bâtiment a été construit dans un style classique. La base de la collection est constituée des toiles du fondateur du musée - l'artiste N. Ya. Mais, et plus précisément - le cycle «Adzhimushkay. 1942". En plus des peintures, la galerie présente d'autres expositions : sculpture, céramique, verrerie et autres objets d'art.

Galerie d

Musée de l'histoire du débarquement d'Eltigen

En 1943, près du village d'Eltigen, des parachutistes soviétiques ont combattu l'armée allemande pendant 40 jours, faisant preuve d'un courage remarquable. Avec ces événements, la libération de la Crimée des envahisseurs a commencé. Un musée a été construit sur le site de débarquement, qui expose les effets personnels des combattants, des armes et des récompenses, ainsi qu'un complexe commémoratif, qui comprend une fosse commune, un monument, les restes de tranchées et un bateau sur un piédestal.

Musée de l

L'ancienne ville de Mirmekiy

Mirmekiy est une colonie de Grecs ioniens, fondée sur les rives du détroit de Kertch au 6ème siècle avant JC. Il a existé jusqu'au 10ème siècle, au Moyen Âge, de nouvelles colonies ont commencé à apparaître à sa place, à cause desquelles l'ancienne couche culturelle s'est enfoncée sous terre. Les premières découvertes sur le territoire de Mirmekia ont été faites dans les années 1830, mais des fouilles régulières ont commencé au XXe siècle. Aujourd'hui, il y a un complexe archéologique ici.

L

L'ancienne colonie de Tiritaka

Une autre colonie de l'époque antique, qui a survécu à ce jour en ruines. Il est situé sur un haut plateau de la ville. La colonie a existé jusqu'au 8ème siècle, après quoi elle a été détruite lors des raids turcs. Des fouilles continues ont été menées sur le site depuis les années 1920. En conséquence, les fondations des maisons, vestiges de places et de rues pavées de pierre, ont été remontées à la surface.

L

Ancienne colonie de Nymphée

Les ruines d'une ancienne ville grecque, située à environ 17 km de Kertch. Compte tenu du nombre d'anciennes colonies dans la ville elle-même et ses environs, on pourrait penser que s'installer en Taurique était encore plus prestigieux qu'en Grèce même. Il est dommage qu'aucune des villes de cette époque, situées en Crimée, n'ait survécu à ce jour. Nymphaeum est les mêmes ruines que Mirmekiy, Tiritaka et Panticapaeum.

Ancienne colonie de Nymphée

Volcans de boue de Bulganak

À environ 8 km de Kertch, sur le territoire d'un bassin peu profond, se trouve une attraction naturelle unique - les volcans de boue. Ce sont de petits lacs faits d'un mélange de terre et d'eau brun-gris, ayant une consistance épaisse. Chaque flaque a des cratères, d'où s'échappent de temps en temps des bulles de gaz. Parfois, le volcan jette une fontaine de boue assez puissante avec une hauteur de jet pouvant atteindre 20 mètres.

Volcans de boue de Bulganak

Ferme d'autruches "Exotique"

Presque toutes les stations balnéaires estiment nécessaire d'avoir leur propre élevage d'autruches. Kertch n'a pas non plus été à la traîne - à quelques kilomètres du passage dans le village de Podmayachny, depuis 2004, ces oiseaux exotiques ont également été élevés. Les oiseaux se sont rapidement acclimatés et ont presque immédiatement commencé à produire de nombreux descendants. Plus tard, ils ont été rejoints par des paons, des faisans, des lamas, des ânes, des poneys et d'autres animaux.

Ferme d

Lac Chokrak

Lac salé, situé près du village de Kurortnoye, à 16 km de Kertch. Jusqu'en 1917, il y avait un bain de boue à proximité, jusqu'aux années 1940, le sel était extrait ici. Le réservoir est séparé de la mer par une petite bande de terre, le long de laquelle s'étend une bande de plages de sable. Sous certains éclairages, la surface du lac acquiert une teinte rosée, ce qui semble très pittoresque sur le fond de la steppe environnante.

Lac Chokrak

Cap Zyuk

Le cap est la pointe nord de la péninsule de Kertch. Même avant notre ère, ces régions étaient habitées - une colonie grecque s'y trouvait (à Kertch et ses environs, il est apparemment plus facile de trouver un endroit où il n'y avait pas d'anciennes colonies). Le cap fait saillie dans la mer d'Azov et constitue une frontière naturelle entre deux baies: les récifs et le Corps des Marines. L'endroit est assez pittoresque et désert, parfait pour contempler la mer.

Cap Zyuk

Lanterne du Cap

Le cap est situé à la périphérie est de Kertch, à l'entrée du détroit. Une position très commode pour le phare, qui y fut installé pour la première fois en 1820. Le Quartier de la Lanterne abrite mouettes, cormorans et couleuvres d'eau. Le phare de Yenikal, restauré après la Seconde Guerre mondiale dans les années 1950, est toujours opérationnel aujourd'hui. Bien que la tour ait l'air un peu désuète, elle est dotée d'équipements modernes.

Lanterne du Cap

plages du général

Baies pittoresques entourées de rochers, s'étendant le long de la côte de la mer d'Azov. Ils ont conservé leur beauté d'origine, alors les touristes viennent ici à la recherche de solitude et fatigués des stations balnéaires populaires. Derrière une large bande de sable, des paysages sans fin de la steppe «pontique», le littoral est découpé de dizaines de petites baies, il n'y a même pas un soupçon de civilisation autour - que faut-il d'autre pour le bonheur?

Plages du général

Plage de la ville de Kertch

La plage principale de Kertch est l'endroit le plus confortable pour nager dans la ville. Il est situé sur la broche Kamysh-Burun et a accès au remblai. Principaux atouts : fond plat, sable et petits coquillages, vestiaires, belvédères, cafés, chaises longues à louer et parking. Les vacanciers se voient proposer de nombreuses balades aquatiques et autres divertissements.

Plage de la ville de Kertch