Top 25 des attractions de Iochkar-Ola, Russie

565
61 740

Si à la fin des années 1990, il n'y avait absolument rien à voir à Iochkar-Ola, depuis les années 2000, la ville s'est épanouie : tous ses sites actuels, y compris le Kremlin, ont été construits en quelques années seulement. Apparemment, les autorités se sont réveillées et se sont souvenues que le nom de la ville se traduit par "rouge", ce qui signifie qu'elle est belle.

Le centre-ville frappe et surprend, voici des maisons belges le long du fleuve, et un palais vénitien, et un dur château allemand, et des formes traditionnelles de l'architecture russe, incarnées dans les temples et les tours du Kremlin. Le Yoshkar-Ola moderne semble être sorti d'un livret touristique publicitaire - tout ce développement semble si irréaliste que vous ne vous attendez pas à le rencontrer au cœur même de la région de la Volga !

Que voir et où aller à Iochkar-Ola ?

Les endroits les plus intéressants et les plus beaux pour se promener. Photos et une courte description.

Place Obolensky-Nogotkov

En regardant la place, vous ne pouvez même pas croire que vous êtes dans une ville russe, surtout si vous vous tenez face au bâtiment de la National Art Gallery, réalisé dans le style vénitien et rappelant le Palais des Doges. Au centre même se trouve un monument au commandant russe I. A. Nogotkov-Obolensky, qui a beaucoup fait pour le développement de la ville, tout l'espace de la place est recouvert de carreaux de pierre et décoré de lanternes forgées.

Place Obolensky-Nogotkov

Quai de Bruges

Encore un lieu atypique pour une ville russe, décoré avec une référence claire à l'architecture de l'Europe du Nord. Oui, et son nom est approprié - le quai de Bruges. Les façades multicolores des maisons, couronnées de tourelles décoratives, semblent avoir été transférées ici de Belgique. Ils ont l'air particulièrement pittoresques et inhabituels avec en toile de fond les dômes impressionnants et les murs rouges de la cathédrale orthodoxe de l'Annonciation.

Quai de Bruges

Boulevard Chavaina

La rue principale de Yoshkar-Ola, qui s'étend du boulevard Pobedy. Il traverse le centre-ville et se termine à l'intersection avec la rue Kirova. Au milieu, parmi les fontaines et les allées fleuries, se trouve une zone de promenade pour les piétons. Le soir, grâce à la lumière tamisée des lanternes et à la douce illumination des cascades d'eau, une atmosphère romantique règne ici. Le week-end et pendant les vacances, le boulevard est rempli de citoyens qui sont sortis sur la promenade.

Boulevard Chavaina

Tsarevokokshay Kremlin

Le Tsarevokokshaysky Kremlin est un bâtiment moderne érigé en 2009 sur le site d'une forteresse en bois qui existait dans un passé lointain. Il s'agit donc du plus jeune "bâtiment défensif" de Russie. En 1919-2009, à l'emplacement des fortifications délabrées et détruites, il y avait la Place du Marché, son nom actuel est Place de la Révolution.

Tsarevokokshay Kremlin

Composition sculpturale "Chat Yoshkin"

Une statue en bronze d'un chat assis sur un banc pesant 150 kg, connue de tous par un dicton commun. En fait, l'exclamation "Chat Yoshkin!" n'a rien à voir avec Yoshkar-Ola, mais l'idée de créer un talisman de ville basé sur du matériel folklorique prêt à l'emploi est venue à la tête de la république et s'est avérée très réussie. La composition a pris place près de l'Université Mari en 2011.

Composition sculpturale Chat Yoshkin

Complexe "12 Apôtres"

La composition sculpturale représente un groupe d'apôtres suivant Jésus et fait partie du mécanisme d'horloge des carillons installés sur la place patriarcale. Il est basé sur l'histoire biblique bien connue de l'arrivée du Christ à Jérusalem. Chaque figurine atteint 1,5 mètre de haut. De 9h00 à 21h00, une fois toutes les 15h00, Jésus sur un âne et ses disciples apparaissent depuis la porte, accompagnés d'une chorale d'église.

Complexe 12 Apôtres

Théâtre de marionnettes républicain

La scène des marionnettes a été fondée dans les années 1940. Tout a commencé avec le fait que dans le théâtre dramatique pendant l'entracte, ils ont commencé à montrer de courtes performances avec des marionnettes, qui sont très vite devenues des performances indépendantes. La scène a reçu son propre bâtiment en 1989, avant cela, les acteurs se sont produits dans les salles d'autres personnes et ont beaucoup tourné. Aujourd'hui, le théâtre est installé dans un nouveau bâtiment en 2014, réalisé sous la forme d'un château médiéval allemand.

Théâtre de marionnettes républicain

Galerie nationale d'art

Le musée a été fondé en 2007 dans un bâtiment construit à cet effet - une copie presque exacte du palais vénitien (uniquement en rouge). Ce bâtiment est l'un des plus pittoresques de Yoshkar-Ola et domine l'ensemble architectural de la place Obolensky-Nogotkov. La galerie accueille régulièrement des expositions de collections provenant des principaux musées de Russie, il y a aussi une exposition permanente d'artistes locaux.

Galerie nationale d

Musée national de la République de Mari El

Musée d'histoire locale, ouvert en 1920. Au cours de ses longues années d'existence, la collection a déménagé plusieurs fois jusqu'à ce qu'elle s'installe dans le bâtiment de 1903 - aujourd'hui un monument architectural d'importance régionale. À ce jour, la collection contient plus de 230 000 pièces, qui sont exposées à la fois dans le département principal et dans les succursales. Au moins 130 000 personnes visitent le musée chaque année.

Musée national de la République de Mari El

Musée de l'histoire de la ville de Iochkar-Ola

Le musée a été fondé en 1996 à l'initiative des autorités de la ville. Ses collections sont hébergées dans l'ancien domaine de Chulkov, un bâtiment de deux étages en briques rouges construit en 1911. L'exposition permanente se compose de photographies anciennes, de documents d'archives, d'œuvres d'art appliqué, de symboles héraldiques, d'articles ménagers et d'ameublement. Des expositions thématiques y sont régulièrement organisées.

Musée de l

Musée du Goulag

La collection est située sur le territoire d'un bâtiment historique du milieu du XIXe siècle qui, à l'époque soviétique, abritait une prison pour prisonniers politiques. Le musée a ouvert ses portes en 2011. L'exposition est un ensemble standard pour de tels lieux, mais elle a aussi son propre zeste sombre - des outils de torture qui ont été activement utilisés par les enquêteurs du NKVD pour obtenir le témoignage dont ils avaient besoin.

Musée du Goulag

Musée d'art

L'organisation a été créée en 1981 en tant que site d'exposition, qui s'est progressivement transformé en une exposition permanente. L'accent principal du musée est mis sur la promotion du travail d'artistes locaux - représentants de différents peuples de la République de Mari El. Ainsi, les collections du musée développent l'idée de tolérance nationale et de compréhension mutuelle sur une solide plateforme d'art.

Musée d

Musée des arts appliqués populaires

Musée de 1999, dédié à la créativité et au patrimoine culturel des peuples de la république. La collection est située sur le territoire d'une maison en bois qui appartenait à un fonctionnaire de l'État avant la Révolution de 1917. Les touristes seront intéressés à assister à une excursion ou à une classe de maître, où ils enseigneront un métier traditionnel et raconteront de nombreux faits intéressants. et détails.

Musée des arts appliqués populaires

Théâtre de la jeunesse Mari

Malgré son nom, les portes du théâtre du jeune spectateur sont ouvertes à tous, car il propose des spectacles pour adultes, jeunes et enfants en russe et mari. Il a été formé en 1991. La base du répertoire est constituée d'œuvres de classiques russes et mondiaux, ainsi que de pièces d'auteurs nationaux. Plus d'une fois, la troupe a participé au festival Mayatul, qui rassemble des représentants des peuples finno-ougriens.

Théâtre de la jeunesse Mari

Théâtre d'opéra et de ballet Mari

La scène d'opéra est devenue une institution indépendante en 1994, depuis 2014 elle est située dans un nouveau bâtiment, considéré comme le meilleur de la région de la Volga en termes d'équipement (par exemple, l'orgue du théâtre a été acheté à Strasbourg). Le répertoire comprend des opéras classiques, des ballets, des opérettes, des spectacles musicaux pour enfants. Des solistes célèbres des meilleurs théâtres de Russie viennent souvent ici pour plaire au public avec leurs compétences.

Théâtre d

Théâtre dramatique nommé d'après M. Shketan

La scène la plus ancienne de Mari El, fondée dans les années 1920 sur la base d'un club de théâtre scolaire. Depuis près de 100 ans d'existence, ses propres traditions particulières se sont développées ici. Le théâtre est logé dans un bâtiment classique avec des colonnes massives et un portique grec, entouré de sapins et de pelouses fleuries. En passant, on comprend immédiatement qu'il s'agit d'un temple de l'art et du royaume de Melpomène.

Théâtre dramatique nommé d

Théâtre dramatique russe nommé d'après G. Konstantinov

Six théâtres pour une si petite ville que Iochkar-Ola, c'est peut-être trop ? Pas du tout, car tout le monde a un public reconnaissant. Ainsi, le théâtre dramatique russe peut toujours compter sur son public, qui apprécie la dramaturgie moderne ainsi que les classiques éternels. L'institution fonctionne depuis les années 1920 et est l'une des plus anciennes de la capitale de Mari El. La scène est située dans un bâtiment modèle de 1984.

Théâtre dramatique russe nommé d

Tour de l'Annonciation

L'un des bâtiments du Kremlin Tsarevokokshaysky. Malgré son petit âge (l'ensemble du complexe a été érigé en 2007), il ressemble à un véritable monument historique, car il a été construit dans le respect de tous les canons de l'architecture russe en pierre - de loin, il ressemble même à la tour du Kremlin de Moscou en raison à la même couleur et à la même forme. Au milieu du bâtiment il y a un passage voûté, dans la partie centrale il y a une horloge avec des carillons.

Tour de l

Cathédrale Blagovechtchenski

Le magnifique complexe architectural est la caractéristique dominante de tout le développement de la partie centrale de Yoshkar-Ola, construit en 2010 dans le style russe. La façade du temple est généreusement décorée de riches décors et peintures, l'élégant porche d'entrée ressemble à l'entrée des luxueuses chambres royales, l'élégant clocher en croupe est couronné d'un dôme brillant au soleil. La cathédrale ressemble à un bourgeon florissant brillant lors de la floraison printanière.

Cathédrale Blagovechtchenski

Église de l'Assomption de la Bienheureuse Vierge Marie

L'église a été érigée en 2006 pour le 60e anniversaire de la Victoire à l'initiative du chef de la république et de l'archevêque local. Le bâtiment a été construit dans un style néo-byzantin. La façade extérieure ne se distingue pas par une grande quantité de décoration, cependant, grâce au contraste de la couleur du toit et des murs, le temple a un aspect assez festif. Les diplômés de l'école d'art Yoshkar-Ola ont travaillé sur la mosaïque recouvrant les voûtes et le plafond.

Église de l

Église de la Sainte Trinité

L'église de la Trinité est le premier bâtiment en pierre de Yoshkar-Ola - elle a commencé à être érigée dans la première moitié du XVIIIe siècle. Mais elle n'a pas atteint nos jours, puisqu'elle n'a pas survécu aux bouleversements de l'ère soviétique. Le bâtiment moderne des années 2000 est un mélange du style baroque et de l'architecture russe traditionnelle, typique de la Russie centrale aux XVIIe-XVIIIe siècles. En raison de l'abondance de kokoshniks décoratifs, de stucs et d'éléments sculptés, la façade de l'église semble légèrement surchargée, mais toujours très pittoresque et solennelle.

Église de la Sainte Trinité

Cathédrale de la Résurrection du Christ

La construction du milieu du XVIIIe siècle, construite en partie aux frais du marchand de Kazan V.F. Bulygin, en partie grâce aux dons des habitants de la ville, n'a pas survécu à ce jour, il a été démoli dans les années 1960. Le bâtiment moderne, érigé sur le même site en 2010, est un temple baroque classique avec un clocher en croupe. Il s'intègre harmonieusement dans le paysage environnant.

Cathédrale de la Résurrection du Christ

Cathédrale de l'Ascension

Comparée aux autres temples de Yoshkar-Ola, comme si elle rivalisait de beauté et de splendeur d'architecture et de décoration, la cathédrale de l'Ascension ne brille pas par des formes, des couleurs et une décoration riches. Pas étonnant - après tout, c'est la seule institution religieuse qui a survécu à ce jour sous sa forme historique et qui n'a pas été complètement détruite sous l'URSS, bien qu'elle ait considérablement souffert.

Cathédrale de l

Jardin Botanique-Institut du PSTU

Le Jardin botanique a été fondé en 1927 en tant que première pépinière de plantes de la république. Aujourd'hui, c'est un musée unique de la nature, où sont collectées des espèces des cinq continents : décoratives, médicinales, fruitières, comestibles. Les tâches principales du jardin sont la préservation et la culture de plantes rares, les activités scientifiques et éducatives et la promotion des principes environnementaux.

Jardin Botanique-Institut du PSTU

Parc central de la culture et des loisirs

Le parc de la ville, créé et aménagé au milieu du XXe siècle, est un lieu prisé pour les loisirs familiaux, les rencontres amicales, les promenades et les loisirs oisifs. Sur son territoire, il y a un grand nombre de sculptures, de fontaines, de ruelles, de pelouses décoratives et, bien sûr, d'attractions, où serions-nous sans elles. Pendant les vacances, des festivités sont organisées ici, des groupes musicaux et des groupes folkloriques se produisent.

Parc central de la culture et des loisirs