Top 15 des attractions de Viazma, Russie

582
30 396

Viazma, comme d'autres petites villes de Russie, se distingue par une atmosphère particulière, provinciale et paisible. Bien qu'un sort difficile s'abattit sur le sort de cette ville. Située sur l'ancienne autoroute de Smolensk, qui reliait la Russie à l'Europe, elle fut la première à souffrir des deux guerres patriotiques. Il existe de nombreux mémoriaux et monuments à Viazma qui témoignent de son passé héroïque.

Malgré la destruction à grande échelle à laquelle la ville a été soumise, les manoirs des marchands, les églises et les monastères des XVIe-XVIIIe siècles, la seule tour survivante de l'ancien puissant Kremlin Vyazemsky, ont été préservés dans son centre historique.

Que voir et où aller à Viazma ?

Les endroits les plus intéressants et les plus beaux pour se promener. Photos et une courte description.

Monastère Jean-Baptiste

L'un des complexes de temples les plus célèbres de la région de Smolensk. Situé sur les rives de la rivière Bebri. Il a été érigé au XVIe siècle avec la permission d'Ivan le Terrible. À la suite de deux guerres, il a été entièrement détruit puis reconstruit. En 1976, les travaux de restauration ont commencé, après quoi le monastère a été relancé en tant que monastère masculin, après 5 ans, il a été transformé en un monastère féminin. Les trois principaux temples sont Odigitrinsky, Voznesensky et Znamensky.

Monastère Jean-Baptiste

Église d'Hodigitria

Temple rarement beau appartenant au monastère Jean-Baptiste. Il est d'une grande valeur culturelle et architecturale, il est inscrit sur la liste du patrimoine de l'UNESCO. Il a été construit au 17ème siècle. Trois dômes blancs comme neige de l'église pressés les uns contre les autres s'élèvent au-dessus de la pyramide d'élégants kokoshniks ajourés. En Russie, outre Vyazma, seuls deux endroits ont conservé des temples à trois hanches - à Ouglitch et à Poutine. Après une restauration à grande échelle, les services dans l'église ont repris en 1994.

Église d

Place soviétique

La connaissance de la ville, en règle générale, commence par la place centrale - Sovetskaya, l'ancienne Torgovaya. De nombreux monuments et objets du patrimoine culturel y sont concentrés. Il s'agit notamment de l'église Bogoroditskaya avec un musée des traditions locales, du bâtiment de l'ancienne douane, du palais central de la culture, de l'allée de la mémoire, du pont Smolensky, d'un jalon, des monuments du régiment Pernovsky, des chaussures de liber russes, du cœur de la mère, etc. De la place, la descente mène au remblai et à la rivière Viazma.

Place soviétique

Cathédrale de la Sainte-Trinité

S'élève fièrement au-dessus de tous les bâtiments de la ville. Situé dans le centre historique, sur Cathedral Hill. Elle a été érigée au XVIIe siècle à l'emplacement d'une église en bois. Il combine des caractéristiques de classicisme et de style pseudo-russe dans son architecture. Dans les années 1920, il a été fermé et pillé. Les services ont repris en 1941 et continuent à ce jour. Les pèlerins de toute la Russie se rendent à l'icône principale du temple - la Mère de Dieu d'Iberia. On pense qu'elle a sauvé les habitants de la ville de la peste au XVIIIe siècle.

Cathédrale de la Sainte-Trinité

Musée d'histoire et de traditions locales

La date de fondation est considérée comme 1912. Placée dans l'allée de l'église de la Mère de Dieu construite en 1727. Les fonds du musée se composent de 16 000 pièces. Des objets de la vie paysanne et des vêtements anciens, des armes et des uniformes militaires, des collections archéologiques et numismatiques, des effets personnels d'indigènes célèbres de Viazma sont exposés ici. L'une des expositions est consacrée au pain d'épice Vyazma. Le musée dispose d'un salon d'art, où sont présentées les œuvres de peintres et d'artisans locaux.

Musée d

Monument au général M. G. Efremov

Il a été installé en 1946 sur la place du même nom. L'auteur de la sculpture représentant le général et plusieurs de ses combattants dans les dernières minutes de sa vie est E. Vuchetich. Le commandant de l'armée M. Efremov est décédé en 1942 dans la chaudière Vyazemsky. Il a eu l'occasion de s'évader, mais il a décidé de ne pas laisser ses compagnons d'armes. Grièvement blessé, le général choisit de se suicider pour empêcher les Allemands de le faire prisonnier. Il a été enterré au cimetière de Catherine de la ville.

Monument au général M. G. Efremov

Monument à Anatoly Papanov

Un acteur talentueux et populairement aimé - originaire de la terre Vyazemsky. Ici, il a passé son enfance et à l'âge de 6 ans, il a fait ses débuts sur la scène théâtrale. Le monument a été inauguré pour le 90e anniversaire d'A. Papanov, en 2012. L'acteur est assis sur un banc et, gesticulant avec enthousiasme, répète son prochain rôle. La composition sculpturale est installée au centre de la ville, à l'emplacement de la maison où vivait avant la guerre la future idole des téléspectateurs soviétiques. Cette maison a été détruite pendant la guerre. L'auteur de la sculpture est I. Chumakov.

Monument à Anatoly Papanov

Monument aux chaussures libériennes russes

De manière si originale, en 2012, ils ont décidé de perpétuer la mémoire du chemin antique qui reliait Moscou à toute l'Europe. C'était la route du vieux Smolensk. On pense qu'il est apparu aux XIVe-XVe siècles, passé par Vyazma. Dans toute l'histoire de son existence, jusqu'au 20e siècle, de nombreuses chaussures de raphia ont été cassées ici par des gens ordinaires. Aujourd'hui, la route a perdu son sens, et seule la chaussure libérienne, symbole des traditions russes et des milliers de kilomètres parcourus, lui sert de rappel.

Monument aux chaussures libériennes russes

Monument aux vaillants ancêtres

Dédicace symbolique aux participants de la bataille de 1812. Un aigle bicéphale, fièrement assis sur un socle, tourmente la bannière vaincue de l'armée française. Au même moment, une de ses têtes est dirigée avec vigilance vers l'ouest, d'où l'ennemi avançait sur Viazma. Le monument a été érigé pour le 100e anniversaire des batailles près de Viazma. Après la révolution, l'aigle a été retiré du piédestal en tant que symbole du pouvoir royal et un buste de K. Marx a pris sa place. Le monument a acquis son aspect d'origine en 1962.

Monument aux vaillants ancêtres

Monument au régiment Pernovsky

Le monument héroïque est dédié aux grenadiers qui furent les premiers à entrer dans la ville capturée par l'armée napoléonienne. Fabriqué sous la forme d'une colonne de granit de 6 mètres couronnée d'un symbole de l'Empire russe et des prouesses militaires - un aigle à deux têtes. Le monument a été érigé en 1912. Après la révolution, il a été démantelé et restauré uniquement à l'occasion du 150e anniversaire de la victoire sur les Français. Il est situé près de l'église sur la place Sovetskaya.

Monument au régiment Pernovsky

Monastère Arkadievski

Au XVIe siècle, à l'endroit où le Moine Arkady priait il y a 900 ans, une église en bois fut érigée et une communauté de femmes fut formée, transformée plus tard en couvent. En 1812, il souffrit des Français, mais fut restauré. Après la révolution, il a finalement été fermé. Aujourd'hui, la bibliothèque municipale est située dans sa cathédrale principale, un salon littéraire est situé dans le bâtiment de l'ancien hospice et un cinéma a été érigé à l'emplacement du cimetière. La tour Spasskaya et des fragments de la clôture ont été préservés.

Monastère Arkadievski

Tour Spasskaïa

Au 17ème siècle, sous la direction du tsar, une puissante forteresse Vyazemsky avec 6 tours a été érigée. Les troupes françaises l'ont détruit en 1812, et après cela, le bâtiment n'a pas été restauré. La seule fortification qui subsiste est la tour Spasskaïa. Il se compose de 3 niveaux, la hauteur totale est de 25 mètres, l'épaisseur des murs à la base est de 6 mètres. Après la Seconde Guerre mondiale, la tour est passée sous la juridiction du monastère Arkadyevsky et a été utilisée comme entrepôt et cave.

Tour Spasskaïa

Église de la Transfiguration

En 1736, il a été érigé sur le site du monastère Spassky pour hommes, détruit par les Lituaniens. Tous les coûts de construction et d'aménagement du temple ont été pris en charge par les marchands locaux. Après un certain temps, le clocher a été achevé en 4 niveaux, tout le territoire a été entouré d'une clôture et un étang a été construit. Au siècle dernier, des années 20 aux années 90, l'église a été abolie et diverses organisations ont utilisé le bâtiment pour leurs besoins. Le premier service de prière, après des décennies de négligence, a été servi en 1995.

Église de la Transfiguration

Église Vvedenskaïa

Le bâtiment date de 1748-49. Il a été érigé grâce aux dons des marchands et des paroissiens de Viazma. De style baroque, il comporte 2 étages, le premier était "chaud" - il était chauffé en hiver. Après 15 ans, un clocher a été construit à proximité. Dans les années 30 du siècle dernier, le temple a arrêté ses travaux. Tous les objets de valeur ont été confisqués, des ateliers et un club ont été installés dans le bâtiment et une sous-station a été construite sur le site du cimetière. Les services ont repris en 1992.

Église Vvedenskaïa

Musée-réserve de A. S. Griboyedov (Khmelita)

Un magnifique ensemble architectural et parc, composé de chênes et de tilleuls centenaires, d'une cascade d'étangs, d'un luxueux manoir de style baroque. C'est le domaine où A. Griboyedov a passé son enfance et sa jeunesse. Il est situé à 35 km de Viazma. Les expositions du musée présentent l'histoire de la famille noble et l'œuvre de son représentant le plus célèbre. Sur le territoire de la réserve "Khmelita", il y a aussi un musée dédié à un autre natif de la région de Vyazemsky - l'amiral P. Nakhimov.

Musée-réserve de A. S. Griboyedov (Khmelita)