Top 15 des attractions de Makhatchkala, Russie

804
44 461

La capitale du Daghestan est basée sur la mer Caspienne. Voici le seul port non gelé de la mer Caspienne en Russie. Dans les environs de la ville, il y a des montagnes, des forêts, des lacs et même des dunes. La nature autour de la ville est à couper le souffle, même pour les voyageurs expérimentés. Certains objets, par exemple le mont Tarki-Tau, sont en passe d'être inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. La raison en est la grande diversité des espèces de la flore et de la faune.

Les rues de la ville sont modérément modernisées : les bâtiments de l'ère soviétique et les nouveaux bâtiments sont à proximité. Les touristes non initiés peuvent être surpris du nombre de théâtres à Makhatchkala. Certains d'entre eux présentent des spectacles dans les langues de certaines nationalités, par exemple, le Théâtre Avar du nom de Gamzat Tsadasa. Mais pour la commodité des invités, la traduction simultanée fonctionne.

Que voir et où aller à Makhatchkala ?

Les endroits les plus intéressants et les plus beaux pour se promener. Photos et une courte description.

Place Lénine

Situé dans le centre-ville en face du bâtiment administratif. La zone a pris sa forme actuelle en 1952. Dans le passé, la cathédrale Alexandre Nevsky dominait sur ce site, qui a été démoli. Pendant une courte période, la place a été nommée d'après Staline. La rue principale de Makhachkala, l'avenue Rasul Gamzatov, prend sa source ici. Un monument à Vladimir Ilitch est érigé ici, et il y a de nombreux espaces verts autour.

Place Lénine

Mosquée centrale de Juma

La mosquée principale de Makhatchkala a été construite à l'image de la Mosquée Bleue d'Istanbul. Le projet a été financé par les musulmans de Turquie. Le bâtiment d'origine était plus petit que l'actuel. La superficie a été agrandie en 2007 - 10 ans après l'ouverture. L'argent pour l'amélioration du territoire a été collecté à l'aide d'un téléthon. Le sol de la salle principale est recouvert d'un tapis vert avec des marquages ​​: pour le rendre plus confortable pour ceux qui prient. Les murs sont couverts de citations du Coran.

Mosquée centrale de Juma

Cathédrale de la Dormition

Seule cette église orthodoxe a été conservée dans la ville. Il a été construit au tout début du 20ème siècle. Les services n'ont pas eu lieu depuis l'arrivée au pouvoir des bolcheviks jusqu'aux années 1940. Peu à peu, les chrétiens ont commencé à quitter la république, mais la cathédrale a continué à fonctionner. En 2004, une chapelle Saint-Alexandre Nevsky a été ajoutée. Les murs ont également été repeints et l'iconostase a été renouvelée. Des travaux de restauration ont été effectués par des artistes locaux.

Cathédrale de la Dormition

Musée national de la République du Daghestan

Il a été créé en 1923 et est le plus grand du genre dans le Caucase du Nord. Le musée compte 38 succursales et le total des fonds de toutes les institutions sous ses auspices s'élève à 170 000 articles. L'exposition comprend: des découvertes archéologiques, des manuscrits anciens, des collections de peintures, des objets d'art et d'artisanat. Il a été rebaptisé plusieurs fois au cours de son histoire. Il porte son nom actuel depuis 2017.

Musée national de la République du Daghestan

Théâtre russe nommé d'après M. Gorki

Le premier théâtre professionnel du Daghestan a ouvert ses portes en 1925. Sous lui, un studio de théâtre a été créé. Premières productions - pièces basées sur des chefs-d'œuvre de classiques nationaux et mondiaux. Désormais, le répertoire théâtral se compose d'œuvres pour tous les âges. Chaque saison, le public attend la première, mais l'équipe ne déroge pas aux représentations traditionnelles. La troupe parcourt activement le Caucase du Nord et participe à des festivals.

Théâtre russe nommé d

Théâtre Kumyk nommé d'après A.P. Salavatov

Fondé en 1925. La première représentation officielle n'a eu lieu que 5 ans plus tard. Dans la période de 1932 à 1943, il était basé à Buynaksk. En 1955, le théâtre porte le nom de Salavatov, le fondateur du théâtre du Daghestan. La troupe n'a acquis un nouveau bâtiment qu'au tout début du 21e siècle. Les œuvres nationales de Kumyk et les classiques mondiaux sont mis en scène, mais traduits par des dramaturges locaux.

Théâtre Kumyk nommé d

Théâtre Avar nommé d'après Gamzat Tsadasa

Bien que la troupe ait été formée en 1935, le théâtre n'a déménagé à Makhachkala qu'en 1968. Il occupe les mêmes connaissances qu'au moment de son apparition dans la ville. Pour l'époque, la structure était presque futuriste. Sa façade est très différente des façades typiques. Le foyer est décoré de fresques en mosaïque. Les représentations sont traditionnellement en langue Avar, mais il existe un système de traduction simultanée.

Théâtre Avar nommé d

Théâtre de marionnettes du Daghestan

Le groupe de marionnettistes a fusionné en une troupe de théâtre en 1941. Il existe différentes œuvres dans le répertoire, mais les plus populaires sont basées sur des contes folkloriques russes. Sur la base du théâtre, il y a un concours de lecteurs. Chaque année pendant plusieurs semaines des rencontres d'enfants et d'artistes sont organisées. Le bâtiment du théâtre ressemble à un château à cause des deux tours situées de part et d'autre de l'entrée.

Théâtre de marionnettes du Daghestan

Théâtre de poésie

Le plus jeune théâtre de la ville. Il a ouvert ses portes au public en 2015. Dans le passé, ce bâtiment abritait une bibliothèque et un complexe ethnographique. Le premier étage est réservé au hall d'exposition. Des artistes et photographes locaux y exposent. La scène est au deuxième étage. La salle peut accueillir simultanément environ 100 personnes. L'activité du théâtre est liée à la vulgarisation de la poésie et de la littérature en général.

Théâtre de poésie

Musée des beaux-arts du Daghestan

Travail indépendant depuis 1958. La collection a été détachée du musée d'histoire locale. La collection a été reconstituée avec des dons de mécènes privés, ainsi que des réserves de Moscou. Sous la direction de P.S. Le musée Gamzatov est devenu célèbre sur le territoire de l'URSS et a acquis une exposition stable. Elle porte actuellement son nom. Le bâtiment abrite également une salle de cinéma, une salle de conférence et une boutique de souvenirs.

Musée des beaux-arts du Daghestan

Musée de l'histoire de la ville de Makhatchkala

Le plus jeune musée de la ville a ouvert ses portes en 2007. L'exposition occupe le bâtiment du complexe commémoratif. La différence avec les autres musées est le manque de fonds propres au moment de la fondation. Peu à peu, les salles se sont remplies d'objets donnés par l'Institut d'archéologie, de peintures reçues d'artistes locaux, simplement de cadeaux des habitants. Le projet couvre de nombreux sujets liés à Makhatchkala.

Musée de l

Monument au "professeur de russe"

L'installation et la cérémonie d'ouverture ont eu lieu en 2006. Le nom est officieux et donné par l'apparence du monument. Il représente une femme avec un livre à la main et appuyée sur un globe. La hauteur de la figure est d'environ 10 mètres. Des faisceaux massifs se referment sur sa tête. Un large escalier mène au monument. La composition est dédiée aux Russes de souche qui sont venus au Daghestan pour aider à développer la république.

Monument au professeur de russe

Monument à Makhatch Dakhadaev

Jusqu'en 1921, Makhatchkala s'appelait Port-Petrovsk. Le nom actuel de la ville a été formé en l'honneur du bolchevik Magomed-Ali Dakhadaev, qui portait le pseudonyme de Makhach. Un monument à cette personnalité publique a été érigé en 1971 près de la gare. La sculpture équestre était érigée sur un piédestal haut et large. Il n'y a pas si longtemps, elle était peinte en or, ce qui a suscité la polémique au plus haut niveau.

Monument à Makhatch Dakhadaev

Barkhan Sarykoum

Il est situé à 18 km de la ville. Son nom est traduit de Kumyk par "sable jaune". Un morceau du désert est déjà étonnant parce qu'il est apparu parmi les montagnes. Sa longueur est de 12 km, sa largeur d'environ 4 km et sa hauteur de moins de 250 mètres. Les caractéristiques du terrain et du climat ont conduit à l'apparition de certaines espèces de faune caractéristiques de l'Asie centrale. Les scientifiques attribuent l'apparence de la dune au soufflage séculaire du sable des rochers.

Barkhan Sarykoum

Tarki-Tau

Cette colline s'étend le long de Makhachkala. Le nom se traduit par "montagne étroite". Sa longueur est d'environ 12 km et sa largeur atteint 5 m. Le point culminant - le pic de Tiktyube a une hauteur de 725 mètres. De là, vous avez une vue imprenable sur la région. Sur la pente, il y a une plate-forme d'observation pratique. Il est accessible en voiture. La région est couverte de forêts, et le nombre d'espèces d'arbres et d'arbustes est impressionnant.

Tarki-Tau