Top 35 - attractions du Monténégro

566
41 605

Le Monténégro est un petit pays qui peut être parcouru en une journée. Mais de nombreux touristes viennent ici encore et encore. Attractions naturelles d'une beauté immaculée, ruines d'anciens bâtiments, anciennes forteresses et édifices religieux - il est impossible d'avoir le temps de tout voir pendant des vacances standard.

La fierté du Monténégro est sa nature. Il existe plusieurs parcs nationaux dans le pays, dont la visite devrait être un must pour tout voyageur. Il ne sera pas difficile de les atteindre. Cela peut être fait à la fois dans le cadre d'un groupe d'excursions et de manière indépendante en louant une voiture. Le climat doux du pays, la mer chaude et l'air pur rendront vos vacances au Monténégro inoubliables.

Que voir et où aller au Monténégro ?

Les endroits les plus intéressants et les plus beaux à visiter, des photos et une brève description.

Baie de Kotor

Incroyablement belle baie de la mer Adriatique, elle comprend plusieurs baies. Certains géographes appellent la baie un fjord, qui est d'origine tectonique. Les rives de la baie ont été colonisées par les Illyriens, les Romains et les Grecs pendant trois siècles avant JC. Des centres touristiques modernes se forment autour des bâtiments historiques préservés. Les excursions en bateau le long de la baie sont particulièrement appréciées des touristes.

Baie de Kotor

Sveti Stefan

La station balnéaire, située sur une petite île, est reliée au continent par un isthme naturel étroit. Parmi les sites touristiques, il y a trois églises - le nom de Saint-Étienne, Alexandre Nevski et la cathédrale de l'Assomption de Notre-Dame. L'accès gratuit pour les clients non hôteliers sur l'île est limité. L'infrastructure touristique du village, à côté de l'île, est très développée. Pour les touristes, il y a des villas luxueuses et des maisons d'hôtes. La plage près de la Villa Milocer est intéressante avec de petits galets rose-rouge.

Sveti Stefan

Vieille ville de Budva

Tout ce qui fait la renommée du Monténégro est ici. Architecture vénitienne et méditerranéenne. Musées et églises au milieu d'habitations cosy aux toits couleur brique. L'histoire de Budva a commencé au 5ème siècle avant JC. Les sites historiques incontournables sont la citadelle, les remparts de la ville, le musée archéologique, l'ancienne porte orientale, le marché des antiquaires et la galerie d'art moderne, la place romaine et les édifices religieux.

Vieille ville de Budva

Citadelle de Budva

Une grande forteresse imprenable sur la côte adriatique. La forteresse a été construite au 15ème siècle sur les côtes rocheuses. A l'intérieur, les vestiges de la caserne et les ruines d'une ancienne église ont été conservés. Sur les murs de pierre, vous pouvez voir les contours d'anciens bas-reliefs. Des festivals et des concerts ont lieu dans la cour de la citadelle. La plate-forme d'observation de la forteresse offre une belle vue sur la partie historique de la ville.

Citadelle de Budva

Vieille ville de Kotor

Vous pouvez parcourir cet endroit d'un bout à l'autre en 20 minutes. Cependant, cela n'est possible que si nous négligeons l'inspection des bâtiments anciens, qui sont littéralement situés ici à chaque tournant. Les ruelles pavées créent un véritable labyrinthe. La ville a commencé à être construite au XIIe siècle et de nombreux monuments historiques et architecturaux ont survécu à ce jour - la forteresse Saint-Luc, la cathédrale Saint-Tryphon, la place de l'Armurerie.

Vieille ville de Kotor

Forteresse Saint-Jean (Kotor)

Ancienne bâtisse à flanc de montagne, sa construction débute au IXe siècle. Le mur sinueux de la forteresse atteint à certains endroits une épaisseur de 20 mètres. Même 300 navires turcs n'ont pas pu surmonter cette défense. La terrasse d'observation de la forteresse est située à une altitude de 284 mètres, elle offre une vue magnifique. On peut l'escalader, ainsi que la petite église Saint-Jean, par un chemin étroit de 1400 marches.

Forteresse Saint-Jean (Kotor)

Ville fortifiée Stary Bar

L'ancien bâtiment est situé sur la falaise du mont Rumia. Sur les 240 bâtiments de la ville, seuls quelques-uns ont survécu dans leur forme originale. La plupart d'entre eux sont des ruines. La mosquée Omerbasic construite en 1662 est bien conservée. Les ruines des églises - St. Veneranda et St. Catherine, ainsi que la cathédrale Saint-Georges sont intéressantes. L'attraction la plus importante du Vieux Bar sont les portes du X-XI siècle.

Ville fortifiée Stary Bar

Vieille ville d'Ulcinj

Son histoire commence au Ve siècle avec la construction d'une forteresse. Depuis lors, cet endroit est passé de main en main à plusieurs reprises, changeant de dirigeants. L'architecture de la vieille ville est un mélange de différents styles architecturaux de différentes époques. L'église a été transformée en mosquée et une petite place où les esclaves étaient échangés est aujourd'hui un musée de la ville. Les palais des tribunaux de Balsic et le Palazzo Venezia abritent actuellement des hôtels.

Vieille ville d

Fort Mamoula

L'île-forteresse est située dans les eaux de la mer Adriatique. Le diamètre de la structure est de 200 mètres, la hauteur des murs atteint 16 mètres. Vous pouvez accéder au fort par un pont suspendu. Le fort lui-même et ses bâtiments intérieurs sont bien conservés. Les portes, les meurtrières, les murs sont en pierre brute durable. Un escalier en colimaçon mène à la terrasse d'observation. Du sommet, il y a une belle vue sur la forteresse elle-même et les eaux de la mer autour.

Fort Mamoula

"Danseuse de Budva"

Il représente la figure d'un gymnaste, qui s'est figé dans une pose élégante sur une pierre pointue rocheuse. La sculpture en bronze est située à côté de la plage de Mogren et est considérée comme un symbole non officiel de la ville. Les clichés d'une silhouette solitaire d'un danseur sur fond de ville ou de mer sont très beaux, mais les touristes à la recherche d'un meilleur angle doivent faire attention. La probabilité de tomber à l'eau et de se blesser sur les rochers est très élevée.

Danseuse de Budva

Palais du roi Nikola (Cetinje)

Le bâtiment a été érigé en 1867, il a acquis son aspect moderne en 1910 après reconstruction. De l'extérieur, le palais a l'air plutôt modeste. Il y a un musée à l'intérieur. L'exposition se compose d'éléments liés à la famille royale. Les murs sont recouverts de soie, les plafonds sont décorés de stuc, les parquets sont recouverts de tapis. De nombreuses expositions précieuses de différentes époques ont été conservées dans le palais.

Palais du roi Nikola (Cetinje)

Musée maritime (Kotor)

Dédié à l'histoire de la navigation dans la baie de Kotor. Situé dans le bâtiment d'un ancien palais baroque du XVIIIe siècle. Des pièces insolites sont présentées dans les expositions du musée. Des maquettes de navires, des portraits de marins, des instruments de navigation, des armes capturées, des journaux de bord et même des restes de navires coulés. Des canons du XVIIIe siècle sont installés à l'entrée. Une visite au musée intéressera toutes les catégories de touristes.

Musée maritime (Kotor)

Lovcen

Parc national sur le territoire de la chaîne de montagnes du même nom. La superficie du parc est de 62 km². Le mont Lovcen est un symbole naturel du Monténégro. Le plus haut sommet est à une altitude de 1749 mètres. Il offre une belle vue sur presque tout le pays et la mer Adriatique. En plus de sa nature unique, Lovcen est célèbre pour ses monuments nationaux et historiques. Au sommet de la montagne se trouve la tombe du souverain du Monténégro - Peter II Petrovich Negosh.

Lovcen

Mausolée de Negosh

Situé à 1650 mètres d'altitude sur le mont Lovcen. Un escalier mène au mausolée, dont une partie traverse un tunnel. La tombe avec le sarcophage d'un réformateur exceptionnel a été construite dans les années 70 du XXe siècle, sur le site d'une chapelle, la principale par le souverain lui-même. Le toit du bâtiment est recouvert d'or, à l'entrée il y a des statues de Monténégrins. À l'intérieur se trouve une statue de Pierre II Petrovitch Negosh. Une visite au mausolée d'un homme politique, poète et philosophe est populaire auprès des touristes.

Mausolée de Negosh

Île de Gospa de Skrpjela (Perast)

Le nom de l'île dans la baie de Kotor est traduit par "Madonna on the Reef". Il est situé en face de la ville de Perast. Le plateau principal de l'île est construit par l'homme, pendant 200 ans, chaque navire qui passait devait jeter une pierre près du récif. Aujourd'hui, il abrite l'église de la Mère de Dieu. Le style du bâtiment est byzantin, il est décoré de riches peintures, d'œuvres d'art, de plaques d'or et d'argent.

Île de Gospa de Skrpjela (Perast)

Île Saint-Georges (Perast)

Situé près de la côte de la ville de Perast. Une abbaye bénédictine y aurait été fondée, selon certaines sources, dès le IXe siècle. Pendant plusieurs siècles, des personnes nobles ont été enterrées dans le cimetière du monastère. Les tombes du cimetière, comme l'île elle-même, sont sous le dais de cyprès. Du rivage, il a l'air un peu sombre et mystérieux, ce qui donne lieu à de nombreuses légendes parmi la population locale. On pense que des trésors et des bijoux sont cachés sur l'île.

Île Saint-Georges (Perast)

Île de Saint-Nicolas (Budva)

Une grande île à un kilomètre au large de Budva. L'île est inhabitée, sa longueur est de 2 kilomètres, dont environ 800 mètres de plage. Il y a de nombreuses petites criques sur le littoral

Île de Saint-Nicolas (Budva)

Monastère d'Ostrog

Monastère orthodoxe fondé au XVIIe siècle. Situé dans les montagnes, à une altitude de 900 mètres. La route qui y mène longe une serpentine de montagne étroite et sinueuse. Le monastère se compose de deux parties. La partie supérieure est située sur une falaise rocheuse en saillie. Un chemin forestier rocheux y mène depuis les cellules en contrebas et l'église de la Sainte Trinité. Les reliques du monastère sont les reliques du garçon Stanko et les reliques de l'évêque Vasily.

Monastère d

Cathédrale de Saint Tryphon (Kotor)

Érigé au XIIe siècle en l'honneur du saint patron des marins de la baie de Kotor. Actuellement, le monument architectural appartient à la communauté catholique. Les croyants orthodoxes ont accès au deuxième étage pour vénérer les saintes reliques. Le bâtiment lui-même est un exemple d'architecture romane. Cependant, l'élément principal de la décoration intérieure est un auvent à colonnes de marbre rouge, décoré dans le style gothique.

Cathédrale de Saint Tryphon (Kotor)

Monastère de Cetinje

Fondé en 1484. Plusieurs fois, il a été détruit ou incendié par les troupes turques, mais à chaque fois le monastère a été restauré à l'aide de vieilles pierres. Les reliques sont les reliques et les robes des saints, dont la plupart ont été données au monastère par la famille royale de Russie. Le musée du monastère contient des manuscrits rares et des livres imprimés des XIIIe-XIXe siècles, des robes de métropolitains, des bannières et des ustensiles d'église.

Monastère de Cetinje

Monastère de Savina (Herceg Novi)

Situé au bord de la baie de Kotor au milieu d'une forêt dense. Le complexe du monastère comprend trois églises. Le plus ancien d'entre eux, selon certaines sources, aurait été construit au XIe siècle. Le monastère est à juste titre fier de sa collection d'icônes. Il se compose d'œuvres de maîtres italiens, russes et crétois. Les fonds de la bibliothèque du monastère stockent environ 5000 manuscrits. Une exposition unique est un évangile manuscrit réalisé en 1375.

Monastère de Savina (Herceg Novi)

Monastère de Moraca

L'apparence du monastère est stricte et modeste

Monastère de Moraca

Biogradska Gora

Parc national, superficie - 54 km². Le paysage du parc est varié : il comprend 1600 hectares. forêts, lacs glaciaires et rivières bouillonnant entre les sommets des montagnes. 5 lacs du parc sont situés à une altitude de 1800 mètres. Le point culminant du parc est le pic Chrna Glava - 2139 mètres. Il y a des sentiers pour les visiteurs à travers la forêt vierge. Une promenade le long d'eux permet d'apprécier la diversité de la faune et de la flore du parc.

Biogradska Gora

Lac de Skadar

L'un des plus grands lacs des Balkans. Le lac de Skadar est alimenté par 6 rivières, une seule rivière coule du lac et se jette dans la mer Adriatique - Bojana. Marcher le long du lac vers les îles est populaire parmi les touristes. Le complexe comprend généralement la location de matériel de pêche. Un grand nombre de poissons vivent dans le lac, une bonne prise est prévue même pour les pêcheurs débutants. D'anciennes églises, forteresses et monastères ont été préservés sur les rives du lac.

Lac de Skadar

Durmitor

La chaîne de montagnes qui a donné son nom au parc national. Le point culminant est le mont Bobotov-Kuk. Le parc est célèbre pour ses paysages. Rivières de montagne coulant dans des canyons étroits, plus de 40 cascades, lacs aux eaux cristallines - la nature pittoresque de ces lieux attire de nombreux visiteurs dans le parc toute l'année. En hiver, les touristes utilisent les pistes de ski

Durmitor

Canyon de la rivière Tara

Situé dans le parc national de Durmitor. Le plus grand canyon d'Europe. Inclus dans la liste des objets protégés par l'UNESCO. La longueur du canyon est de 80 km, la profondeur est de 1300 mètres. Les eaux de la rivière Tara dans le canyon forment plusieurs cascades et cascades pittoresques. Cet endroit est prisé des amateurs de rafting, notamment de mai à octobre. Dans les années 1930, le pont Dzhurdzhevich a été construit à travers le canyon à une hauteur de 150 mètres.

Canyon de la rivière Tara

Crno Jezero

Lac glaciaire sur le mont Durmitor. Situé à 1400 mètres d'altitude. Se compose de deux lacs reliés par un petit détroit. En été, il s'assèche et Crno Jezero est divisé en deux réservoirs de profondeurs différentes. La longueur totale du lac est de 1150 mètres. Les eaux du lac ont une teinte verdâtre. Cette couleur est combinée avec la verdure de la forêt dense sur les rives, les montagnes s'étendent autour - un tel paysage attire des milliers de visiteurs au lac.

Crno Jezero

Cuisinier Bobotov

La plus haute montagne du massif du Durmitor. Malgré la hauteur impressionnante de -2522 mètres, l'escalader n'intéresse pas les grimpeurs professionnels. Le chemin menant au sommet est doux, seule la longueur du chemin posera des difficultés. L'ascension dure en moyenne environ 10 heures, une bonne endurance physique est donc encore nécessaire. Les vues panoramiques du haut de l'ascension sont saisissantes de beauté.

Cuisinier Bobotov

Grotte de Lipskaïa

La longueur totale de la grotte est de 2,5 km. C'est un réseau de tunnels, de halls et de couloirs. Ils ont des stalactites et des stalagmites, des dépôts karstiques, des formations rocheuses bizarres, une piscine souterraine. La grotte est parfaitement préparée pour les touristes à visiter. L'une des trois entrées a été équipée, un éclairage a été prévu et des itinéraires de promenade ont été aménagés. Ils sont équipés d'escaliers, de ponts et de lieux de repos.

Grotte de Lipskaïa

grotte bleue

Attrait naturel. La superficie de la grotte est d'environ 300 m², la profondeur de l'eau est d'environ 4 mètres. Cela permet aux bateaux et bateaux de naviguer à l'intérieur de la grotte afin que les touristes puissent mieux apprécier la beauté de cet endroit. La principale caractéristique de la grotte est la couleur de ses murs. Ils acquièrent une teinte bleue de la réfraction des rayons par temps ensoleillé. Les légendes locales disent que le trésor des pirates est caché au fond de la grotte.

Grotte bleue

Cascade "Niagara" (Podgorica)

La cascade est située sur la rivière Tsesna. Il a reçu un nom si ludique en raison de sa ressemblance extérieure avec la célèbre cascade des États-Unis. Cependant, la taille de "Niagara" au Monténégro est beaucoup plus modeste. Les riverains sont associés à sa création. Ils ont bloqué le débit de la rivière avec un barrage afin que les eaux de la rivière, débordant à travers elle, forment une cascade. Cependant, la rivière a contourné le barrage sur le côté, formant plusieurs dizaines de petites cascades.

Cascade Niagara (Podgorica)

Pont Djourdjevitch

Le pont a été posé à une hauteur de plus de 150 mètres à travers le canyon de la rivière Tara. C'est l'un des plus hauts ponts routiers en arc d'Europe. L'emplacement du pont dans le lieu pittoresque du parc Durmitor le rend attrayant pour les touristes. Des zones de camping, des magasins, des auberges sont équipées pour eux. Il y a des promenades en tyrolienne et des locations de vélos. Un monument à son ingénieur Lazar Yaukovich a été érigé à l'entrée du pont.

Pont Djourdjevitch

Pont du millénaire (Podgorica)

La longueur du pont est de 140 mètres. Il est posé sur la rivière Moraca. La construction a coûté 7 millions d'euros. Avec cet argent, une structure grandiose a été construite - un pont à haubans avec un pylône de 57 mètres de haut, 24 contrepoids et 12 câbles. Le pont tire son nom du symbole de l'entrée de la ville dans le nouveau millénaire. Le monument architectural moderne est populaire auprès des touristes, il est appelé l'un des ponts les plus photogéniques d'Europe.

Pont du millénaire (Podgorica)

Porto Monténégro (Tivat)

Complexe de yachts de luxe. Conçu pour 600 yachts de tailles standard. Il est également capable d'accueillir 150 yachts de plus de 150 mètres de long. C'est un analogue de la ville pour les propriétaires de yachts. Il dispose de toutes les installations nécessaires aux loisirs - hôtels, musée, restaurants, complexe sportif, galerie d'art. Le lieu de construction n'a pas été choisi par hasard - la beauté de la baie de Kotor est idéale pour créer un complexe de yachts de luxe.

Porto Monténégro (Tivat)

Plage de Mogren (Budva)

L'un des meilleurs endroits pour des vacances à la plage dans le pays. Sable fin et propre, eau claire - cela est particulièrement apprécié des touristes. La plage est propre, le territoire est constamment surveillé. L'eau cristalline sera appréciée des snorkellers. Une forêt de pins pousse autour des rochers sablonneux. Il sauve des rayons du soleil brûlant. Près de la plage, il y a de nombreux hôtels et restaurants, l'infrastructure de plage nécessaire est équipée.

Plage de Mogren (Budva)