Les 35 meilleures attractions de Londres, Grande Bretagne

805
77 726

Pendant la montée du puissant Empire britannique, Londres est devenue pratiquement le centre du monde. Le capital fabuleux et les ressources affluant dans la métropole depuis de nombreuses colonies d'outre-mer ont fait de la capitale de la Grande-Bretagne une ville riche, arrogante et brillante, regorgeant de chefs-d'œuvre architecturaux, de magnifiques salles de concert et de boutiques à la mode.

Londres est une destination convoitée non seulement pour les innombrables flux d'immigrants, mais aussi pour les touristes du monde entier. Les pâtés de maisons victoriens luxuriants, le palais de Buckingham, la tour de Londres et l'abbaye de Westminster comptent parmi les attractions les plus visitées au monde. Les restaurants étoilés Michelin et les clubs branchés du quartier de Soho à Londres attirent ici le public le plus avancé, le plus progressiste et le plus sélectif.

Que voir et où aller à Londres ?

Les endroits les plus intéressants et les plus beaux pour se promener. Photos et une courte description.

Pont de la tour

Pont-levis sur la Tamise, conçu par l'architecte H. Jones et construit à la fin du XIXe siècle. La construction se compose de deux puissantes tours "gothiques" de 64 mètres de haut, reliées par des galeries et des travées suspendues. Tower Bridge est l'un des symboles les plus reconnaissables de la capitale de la Grande-Bretagne, bien qu'au départ les habitants de Londres le considéraient comme laid et ridicule. Il y a un musée au dernier étage de l'une des galeries.

Pont de la tour

Tour de Londres

La forteresse, située sur la rive nord de la Tamise, a plus de 900 ans. La Tour est connue comme une prison pour les nobles et les prisonniers de sang royal. De temps en temps, il est devenu la résidence des monarques. À plusieurs reprises, le célèbre humaniste Thomas More, les épouses d'Henry VIII Catherine Howard et d'Anne Boleyn, la "sanglante" reine Mary Tudor et bien d'autres ont visité le château. Ce n'est qu'au milieu du XXe siècle que la Tour a cessé de servir de prison.

Tour de Londres

Grande roue "London Eye"

L'une des plus grandes attractions de ce type en Europe. La hauteur de la structure est de 136 m, ce qui correspond approximativement à un immeuble de 45 étages. La roue est posée sur les rives de la Tamise, avec vue sur tout Londres. Les passagers peuvent être hébergés dans l'une des 32 cabines capsules fermées, qui symbolisent 32 quartiers de la ville. Une rotation complète est effectuée en une demi-heure. L'attraction a ouvert ses portes en 1999.

Grande roue London Eye

Le palais de Buckingham

Le Palais Royal, la résidence officielle de la dynastie au pouvoir à Londres. Il y a environ 800 chambres dans le bâtiment, autour d'un périmètre de 20 hectares, il y a toute une «ville» à l'usage interne de la famille royale: un hôpital, un poste de police, un bureau de poste, un restaurant. Le palais a été construit pour le duc de Buckingham au 18ème siècle, mais a été acheté par le roi George III. Il est devenu la résidence officielle après l'accession au trône de la reine Victoria.

Le palais de Buckingham

Palais de Westminster et Big Ben

Le siège du Parlement britannique depuis le XVIe siècle. Le palais se dresse sur les rives de la Tamise au cœur de la capitale. Depuis le 11ème siècle, les rois anglais se sont installés ici. Pendant de nombreux siècles, la façade du bâtiment a été reconstruite, mise à jour, de nouveaux bâtiments ont été ajoutés. Les touristes ne peuvent pénétrer à l'intérieur que pendant les vacances parlementaires d'été. Big Ben est la cloche de la célèbre tour de l'horloge sur le territoire du palais de Westminster, le plus souvent toute la tour s'appelle ainsi avec le célèbre cadran de l'horloge. La tour a été construite par l'architecte O. Pugin en 1859

Palais de Westminster et Big Ben

Palais de Kensington

Une autre résidence royale, la plus petite de tous les palais appartenant à la famille régnante. Le bâtiment a été construit au 17ème siècle. pour le comte de Nottingham, mais le roi Guillaume d'Orange l'a acheté et en a fait son domaine d'été. Kensington Palace (plutôt un manoir par rapport aux autres palais royaux) est situé dans l'un des quartiers ouest de Londres. A notre époque, les familles du duc de Kent et de Gloucester y vivent.

Palais de Kensington

l'abbaye de Westminster

L'église principale de la Grande-Bretagne, non seulement un centre religieux important, mais aussi le lieu de couronnement et d'inhumation des monarques britanniques. L'abbaye a été fondée par Edouard le Confesseur au début du XIe siècle et a acquis son aspect moderne au XVe siècle. Depuis Harold II, tous les rois de Grande-Bretagne y ont été couronnés. L'abbaye est ouverte aux touristes

L

Cathédrale Saint-Paul de Londres

Église anglicane sur Ludgate Hill. Depuis le haut Moyen Âge, des églises chrétiennes ont été construites à cet endroit. La dernière cathédrale catholique tomba en ruine après les réformes d'Henri VIII, il ne restait que des ruines au sommet de la colline. Au XVIIe siècle, la construction d'une toute nouvelle cathédrale conçue par Sir Christopher Wren a commencé. De nombreuses personnalités emblématiques de l'histoire britannique sont enterrées dans le temple : W. Churchill, l'amiral Nelson, A. Fleming et bien d'autres.

Cathédrale Saint-Paul de Londres

Trafalgar Square

La célèbre place du centre de Londres, symbole préféré de la ville pour les touristes et lieu où passe le « kilomètre zéro » britannique. De nombreuses fêtes et festivals y sont organisés, et le principal arbre de Noël du pays est installé en hiver. La place est apparue en 1820 sur le site des anciennes écuries de Whitehall. Le lieu porte le nom de la victoire des Britanniques en 1805 lors de la bataille navale du cap Trafalgar.

Trafalgar Square

Rue d'Oxford

L'une des rues commerçantes les plus célèbres de Londres. Plus de 100 millions de personnes le visitent chaque année. Tout d'abord, visiter la rue est intéressant pour tous ceux qui suivent la mode et aiment faire du shopping. Dans une zone relativement petite (Oxford Street ne fait que 2,4 km de long.) Il y a plus de 500 magasins, y compris des boutiques de marques mondiales, de grands supermarchés familiaux et des magasins de produits de grande consommation.

Rue d

Rue et Piccadilly Circus

La rue tire son nom des cols en dentelle vendus par Robert Baker. Auparavant, il s'appelait portugais. Piccadilly est connue pour le fait que depuis plus de 300 ans les représentants les plus riches et les plus distingués de "l'élite" mondiale s'y sont installés : banquiers, stars, membres de puissants clans financiers. Voici les manoirs, hôtels et appartements les plus chers et les plus luxueux.

Rue et Piccadilly Circus

Chemin de l'Abbaye

La rue a gagné en popularité en raison du fait qu'une partie de celle-ci a été immortalisée sur la couverture du disque "The Beatles" (l'album s'appelait "Abbey Road"). La maison de disques était également située ici, où le célèbre groupe a enregistré ses chansons. Des décennies plus tard, les fans continuent leur pèlerinage à Abbey Road. Les Beatles photographiés à bout de souffle dans "le même endroit" qui est représenté sur la couverture.

Chemin de l

Gratte-ciel Mary Ex 30

Une structure faite de structures métalliques et de verre dans le centre moderne de Londres, en forme de concombre (Barcelone possède également une telle tour). Le bâtiment est utilisé comme siège de la société suisse "Swiss Reinsurance". La tour a été construite de 2001 à 2004. conçue par l'architecte Sir N. Foster. 400 millions de dollars ont été dépensés pour la construction. La structure atteint une hauteur de 180 mètres et contient 40 étages.

Gratte-ciel Mary Ex 30

Éclat de gratte-ciel

Un gratte-ciel construit pour l'ouverture des Jeux olympiques de 2012. La structure est une pyramide de verre ressemblant à un morceau de glace de 310 mètres de haut (72 étages). À l'intérieur, il y a des bureaux, des hôtels, des zones de loisirs, des appartements privés. Les touristes ont tendance à monter dans le gratte-ciel jusqu'à la terrasse d'observation, située au niveau du 70e étage, d'où l'on peut admirer Londres en pleine vue.

Éclat de gratte-ciel

Musée anglais

Le principal musée historique et archéologique du pays, l'un des plus grands au monde. Il y a environ 100 salles d'exposition dans le bâtiment, où sont présentées des expositions du monde entier - les anciennes colonies de l'Empire britannique. Il y a aussi des artefacts égyptiens anciens et antiques. De nombreux pays exigent le retour des expositions dans leur pays d'origine, car on pense qu'elles sont venues au British Museum d'une manière pas tout à fait honnête.

Musée anglais

Galerie nationale de Londres

Le plus grand musée du pays, où sont exposés plus de 2 000 exemples de peinture d'Europe occidentale, datant du XIIe siècle. La galerie a été fondée en 1839, depuis lors, la collection a été constamment renouvelée. Comme beaucoup d'endroits similaires, le musée ne peut être contourné en une seule visite

Galerie nationale de Londres

Musée des salles de guerre de Churchill

Un bunker souterrain à partir duquel Churchill et son entourage dirigeaient une compagnie militaire pendant la Seconde Guerre mondiale. Sa construction a été achevée peu avant le début de la guerre. En 1989, Margaret Thatcher a solennellement ouvert le bunker pour inspection par tout le monde. L'équipement, les effets personnels des dirigeants du pays, des photos et des documents ont été laissés à l'intérieur comme pièces à conviction. Le musée est situé sous le bâtiment du Trésor, à côté du Palais de Westminster, et est une branche de l'Imperial War Museum.

Musée des salles de guerre de Churchill

Musée Victoria et Albert

Le plus grand musée du design et des arts décoratifs au monde. Elle fut inaugurée un an après l'Exposition universelle de 1851, car l'événement connut un grand succès. Le Museum of Products, comme la collection s'appelait à l'origine, a été renommé en l'honneur de la reine Victoria et de son mari Albert en 1899. Le couple royal a fourni une assistance complète pour reconstituer la collection, composée de peintures, sculptures, céramiques, raretés médiévales, tissus et accessoires de théâtre.

Musée Victoria et Albert

Musée d'histoire naturelle

Inaugurée en 1881, la base de l'exposition était la collection du département d'histoire naturelle du British Museum. Le nombre total d'expositions dépasse les 80 millions (botanique, zoologie, minéralogie, paléontologie). Beaucoup peuvent être touchés et étudiés, il y a des stands d'information dans différentes langues. La salle la plus impressionnante est celle centrale, où sont installés d'authentiques squelettes de dinosaures en pleine croissance.

Musée d

Musée Madame Tussauds de Londres

Une succursale du musée de cire le plus célèbre au monde (il a des succursales à Amsterdam, Hong Kong, New York, Copenhague). Marie Tussauds a hérité des figures de cire de son professeur Curtis et a progressivement ajouté de nouveaux personnages à la collection. Jusqu'en 1835, elle tourne dans toute l'Angleterre comme des artistes de cirque, puis ouvre une exposition permanente sur l'insistance de ses fils.

Musée Madame Tussauds de Londres

Musée Sherlock Holmes

Maison-musée du détective populaire au 221b Baker Street. C'est ici, selon l'idée de l'écrivain Arthur Conan Doyle, que Sherlock Holmes et son assistant le Dr Watson ont loué des chambres. Le bâtiment a été acheté par une société d'admirateurs de cette œuvre littéraire. Le musée a ouvert ses portes relativement récemment - en 1990. Dans les salles, l'atmosphère est recréée, correspondant exactement à la description de A.K. par l'auteur. Doyle.

Musée Sherlock Holmes

Galerie Tate British

Une galerie d'art contemporain qui attire chaque année des millions de touristes. Considéré comme l'un des plus grands au monde. La collection est constituée d'œuvres de la période du début du XXe siècle. et à nos jours. Le bâtiment moderne a ouvert ses portes aux visiteurs en 2000. Il se compose de sept étages, chacun ayant sa propre exposition. Le musée est installé dans un bâtiment reconverti d'une ancienne centrale électrique.

Galerie Tate British

Théâtre Royal Covent Garden

L'une des salles d'opéra les plus prestigieuses, où les meilleurs interprètes et orchestres s'efforcent d'entrer. Avant la construction du bâtiment moderne en 1858, il y avait deux théâtres sur ce site, qui ont brûlé dans des incendies. Auparavant, tous les genres théâtraux étaient mis en scène à Covent Garden, mais plus tard, il a commencé à se spécialiser uniquement dans les performances musicales: opéras, oratorios, ballets, concerts.

Théâtre Royal Covent Garden

salle albert

Une salle de concert rappelant le Colisée romain, accueillant une variété d'événements allant des comédies musicales et des cérémonies de remise de prix aux réceptions caritatives. La salle a été érigée dans la période 1867-1871. conçu par le Prince Albert. Pour récupérer les coûts de construction, les créateurs ont vendu des billets pour de futurs événements qui leur ont donné le droit de visiter l'Albert Hall pendant 999 ans. Certains vont encore à la salle avec ces billets.

Salle albert

Théâtre Globus

Le théâtre, créé avec la participation du grand dramaturge W. Shakespeare à la fin du XVIe siècle. Presque toutes les œuvres de l'auteur ont été mises en scène ici, mais le bâtiment n'a duré que 14 ans et a été détruit par un incendie. Le théâtre reconstruit a duré jusqu'en 1642 (puis la troupe a été dissoute sur ordre du gouvernement puritain, et deux ans plus tard, le bâtiment lui-même a été démoli). Le "Globe" moderne est une reconstruction basée sur des fragments trouvés lors de fouilles.

Théâtre Globus

Hyde-Park

Parc de la ville, où il est toujours bondé et animé. Les touristes ont tendance à venir ici pour voir de leurs propres yeux la personnification de la démocratie "Speakers' Corner", où chacun peut exprimer ses pensées. Certes, vous ne pouvez pas utiliser de microphones, vous devez donc forcer votre larynx. Hyde Park est un parc paysager anglais typique avec des fontaines, des topiaires et des pelouses soignées.

Hyde-Park

Parc Saint-James

Inclus dans la "ceinture verte" du centre de Londres. De différents côtés, le plus ancien parc de la capitale britannique est limité par le bâtiment du Foreign Office, les palais de Buckingham et St. James. Auparavant, il y avait des marécages qui étaient drainés et un canal était posé. La conception, imitant les jardins de Versailles, n'a pas duré longtemps : le territoire a été planté d'arbres, et l'étang est devenu la principale artère d'eau. Au nord se trouve le Mall - une rue pour les cérémonies impliquant la famille royale.

Parc Saint-James

cimetière de highgate

Dans la première moitié du XIXe siècle à Londres, il devient nécessaire de créer un réseau de cimetières. Les premiers appartenaient à des églises et étaient déjà remplis. Le plan du cimetière de Highgate a été achevé en 1839. L'architecture des bâtiments et des mausolées est colorée, la plupart des pierres tombales sont de style victorien. Les sections appelées "Egyptian Street" et "Lebanese Circle" se distinguent particulièrement. L'enterrement le plus célèbre est la tombe de Karl Marx. Sur le territoire, il y a beaucoup de verdure sauvage, des fleurs aux grands arbres.

Cimetière de highgate

Tamise

Artère fluviale de la capitale, traversant toute la ville et passant par sa partie centrale. C'est peut-être l'une des rivières les plus populaires au monde qui traverse la ville. En grande partie grâce à la possibilité de naviguer sur la Tamise, Londres a commencé à se développer en tant que centre industriel, puis financier. Même pendant l'Empire romain, il y avait un port ici. La Tamise est une attraction indépendante visitée par des millions de touristes.

Tamise

Gare de Saint-Pancras

Jonction ferroviaire dans le centre de Londres. Il a été construit par l'architecte W. Henry au 19ème siècle. Le bâtiment de la gare est un exemple typique du style néo-gothique caractéristique de l'époque victorienne. Les trains arrivent ici d'Europe continentale et des comtés voisins. Un ensemble architectural unique de briques rouges, avec la gare, constitue l'hôtel Renaissance cinq étoiles.

Gare de Saint-Pancras

Stade de Wembley

Un stade bien connu et même légendaire parmi les fans de football, symbole du football anglais. Pour la première fois, ses portes ont été ouvertes sous le roi George V en 1923, la même année, la FA Cup a été jouée au stade. Vers les années 60. XX siècle Wembley devient la principale arène de football du pays. En plus des jeux, il y avait des concerts de Madonna, Michael Jackson, Metallica, Oasis, AC/DC et d'autres stars mondiales.

Stade de Wembley

Grand magasin Harrods

Véritable « Mecque » pour les fans de mode et les accros du shopping, c'est l'une des trois attractions les plus visitées de Londres. Harrods occupe 18 000 m², sur son territoire il y a 300 magasins vendant de tout dans le monde. Ici, le shopping est élevé à son plus haut degré. Le bâtiment lui-même se distingue par le luxe de la décoration intérieure et la monumentalité des formes architecturales.

Grand magasin Harrods

Marché de Camden

Chaque week-end, le marché de Camden, divisé en segments, est visité par environ 100 000 personnes. Le marché est également ouvert en semaine, mais certains points de vente sont fermés la majeure partie de la semaine. Certains vendeurs louent des boutiques, d'autres sont installés sous des tentes ou en plein air. Il vend des cadeaux originaux, des vêtements, des objets de créateurs indépendants. De plus, il y a des pubs et des restaurants le long de la rue principale.

Marché de Camden

Marché aux puces de Portobello

Situé à Notting Hill (ouest de Londres). Ici, l'effondrement des gadgets anciens, les magasins de vêtements d'occasion coexistent avec les boutiques chères. Sur le marché, vous pouvez acheter des vêtements insolites, des objets et des meubles d'intérieur vintage, des souvenirs faits à la main intéressants. Beaucoup de gens ne viennent pas ici pour faire du shopping, mais pour l'atmosphère particulière de l'antiquité, de l'histoire et des traditions fortes.

Marché aux puces de Portobello

Cabine téléphonique et bus à impériale

Symboles de la capitale britannique reconnaissables dans le monde entier. Auparavant, les cabines étaient utilisées conformément à leur destination, mais avec l'invention des communications mobiles, elles sont devenues de simples objets culturels (certaines ont des mini-bibliothèques). Le bus rouge est devenu le prototype du bus touristique dans presque toutes les capitales du monde, son modèle a été inventé en Grande-Bretagne en 1956.

Cabine téléphonique et bus à impériale