Les 20 meilleures attractions de Stuttgart, Allemagne

978
42 102

Stuttgart est une combinaison étonnante de patrimoine historique et de réalisations exceptionnelles de notre époque. Des temples médiévaux traditionnels, des palais baroques et des tours gothiques coexistent avec des bâtiments ultramodernes de galeries d'art à la mode, des musées et le siège de sociétés automobiles réputées.

Stuttgart a été fondée au 10ème siècle sur le site d'une ancienne colonie romaine. A partir du XIIIe siècle, sous les auspices de la dynastie du Wurtemberg, la ville s'épanouit, grandit et devient plus riche et plus influente au fil des siècles. Au début du 20ème siècle, les productions automobiles de Mercedes-Benz et Porsche ont été fondées ici. La ville a été durement battue pendant la Seconde Guerre mondiale, mais sa vie a rapidement repris un cours paisible. Désormais, les touristes peuvent profiter pleinement de sa beauté.

Que voir et où aller à Stuttgart ?

Les endroits les plus intéressants et les plus beaux pour se promener. Photos et une courte description.

ancienne serrure

Un ancien bâtiment qui orne le centre-ville. Des fragments séparés du château ont été conservés depuis le 10ème siècle. Le château a reçu son aspect moderne au XVIe siècle après plusieurs reconstructions, depuis lors, il a commencé à appartenir à la famille des ducs de Wurtemberg. La dernière grande restauration a été entreprise après la fin de la Seconde Guerre mondiale. Aujourd'hui, le château abrite un musée.

Ancienne serrure

nouveau palais

Résidence luxueuse des ducs de Wurtemberg de style baroque. L'idée de construire son propre "Château de Versailles" est venue avec Carl Eugene von Württemberg, qui a engagé les meilleurs artisans pour travailler. Le bâtiment a été érigé en 1760, mais deux ans plus tard, il y a eu un incendie et le duc a déménagé à un autre endroit. Seulement une décennie plus tard, les travaux se sont poursuivis. Le palais a été détruit en 1944 et reconstruit en 1964.

Nouveau palais

Place du Palais

La place centrale de Stuttgart, "façade de la ville" élégante et cérémonielle. L'ensemble architectural principal de la place a été formé au XIXe siècle. La colonne du Jubilé a été installée au centre en l'honneur du 25e anniversaire du règne de Guillaume Ier. Dans les parties nord et sud, il y a des fontaines qui symbolisent les deux principales artères fluviales du Bade-Wurtemberg. De tous côtés, la place est entourée de palais.

Place du Palais

Place Schiller

Le lieu porte le nom du célèbre poète F. Schiller, qui a apporté une contribution inestimable au développement de la poésie allemande. La place est située dans le centre historique de Stuttgart, c'est l'une des principales attractions de la ville. Il y a des monuments architecturaux intéressants autour : le Vieux Château, la Collégiale, la Vieille Chancellerie, le Prinzenbau.

Place Schiller

Solitude

Château baroque et rococo à 11 km. de Stuttgart, une autre résidence de la famille Wurtemberg. Le nom se traduit par "solitude". La solitude a été construite pour le duc Charles Eugène, dans ses murs, le souverain voulait trouver la solitude et la paix. À la fin du XVIIIe siècle, une école militaire a été organisée dans le palais, dont F. Schiller est diplômé. A la fin du 20ème siècle, il a été restauré et donné aux besoins de l'académie créative.

Solitude

Palais Rosenstein

Palais de style classique tardif du XIXe siècle construit sous le règne de Guillaume Ier (le souverain y mourut en 1864). Le projet a été développé par l'architecte italien D. Saluchi. Le palais servait de résidence d'été à la famille régnante et de lieu d'organisation de fêtes et de cérémonies. En 1840, un parc paysager est aménagé autour du palais.

Palais Rosenstein

Résidence de Ludwigsbourg

Le complexe de palais du début du XVIIIe siècle, construit pour le duc Eberhard Ludwig. C'était censé être un petit manoir-résidence pour les vacances à la campagne du souverain, mais peu à peu, le modeste projet s'est transformé en un palais luxueux. Au fil du temps, une ville entière et plusieurs châteaux séparés ont surgi autour d'elle. L'architecture de la résidence Ludwigsburg est conçue dans le style baroque.

Résidence de Ludwigsbourg

église du monastère

Temple des X-XI siècles, le seul monument survivant du haut Moyen Âge. Des fresques du XIIIe siècle ont été conservées à l'intérieur du temple. Pendant plusieurs siècles, des représentants de la dynastie du Wurtemberg ont été enterrés dans l'église. Initialement, le temple a été construit dans le style roman, des restaurations ultérieures ont été effectuées dans le style gothique allemand. Aujourd'hui, l'église du monastère est la principale église luthérienne de Stuttgart.

Église du monastère

Musée du Tilleul

Musée ethnographique de la ville, l'un des plus importants d'Allemagne et d'Europe. Il est né grâce à l'enthousiasme du chef de la société commerciale et géographique, le comte K.G. de Linden. Guillaume II a apporté une grande contribution à la reconstitution des fonds du musée. Les programmes du musée sont assez variés. En plus des expositions, des conférences, des séminaires scientifiques, des représentations théâtrales et des concerts y sont organisés.

Musée du Tilleul

Musée Mercedes Benz

Daimler AG a son siège social à Stuttgart, qui produit la célèbre Mercedes-Benz. En 2006, un musée consacré à l'histoire de la marque Mercedes a été ouvert. L'exposition couvre 125 ans de l'histoire de cette voiture, les salles d'exposition présentent des marques produites à différentes années et époques. En plus des voitures, les visiteurs peuvent voir d'autres expositions liées à l'histoire de l'usine.

Musée Mercedes Benz

Musée Porsche

Un musée dédié à une autre célèbre marque automobile - Porsche, produite par le Dr. Ing. h.c. F.Porsche AG. Le siège social est situé à Stuttgart. Le musée a commencé à fonctionner en 1976 et en 2009, un nouveau bâtiment a été érigé pour lui. La collection contient plusieurs dizaines de voitures, chacune valant des centaines de milliers d'euros.

Musée Porsche

Musée du Cochon

Les Allemands considèrent le cochon comme un symbole de chance et un animal qui porte bonheur (c'est peut-être pour cela que le jarret de porc est si populaire en Allemagne ?). Stuttgart a tout un musée dédié aux cochons. Certes, ce ne sont pas de vrais individus qui y vivent, mais des figures faites de divers matériaux. La collection du musée contient plus de 40 000 cochons artificiels amusants.

Musée du Cochon

Galerie nationale de Stuttgart

Une galerie d'art a ouvert ses portes au milieu du XIXe siècle sous Guillaume Ier. Elle a été détruite par les bombardements en 1944 et reconstruite en 1958. Quelques décennies plus tard, les autorités de la ville ont décidé de construire un nouveau bâtiment pour le musée. En 1984, un bâtiment postmoderne est apparu, où la collection a été déplacée. Parmi les chefs-d'œuvre de la galerie de Stuttgart figurent des peintures de Holbein, Renoir, Manet, Rembrandt et Rubens.

Galerie nationale de Stuttgart

Musée d'art de Stuttgart

Musée situé dans un bâtiment moderne en forme de cube de verre. Le projet a été développé par un bureau d'architecture à Berlin. La collection du musée occupe 5 000 m². La galerie possède une collection privée de l'aristocrate italien Silvio di Casanova, les œuvres du célèbre peintre allemand Otto Dix, et est également reconstituée avec des œuvres intéressantes d'auteurs contemporains.

Musée d

Bibliothèque municipale de Stuttgart

Une collection exceptionnelle de livres logés dans un bâtiment tout aussi remarquable de l'architecture moderne. Le bâtiment est un cube avec des fenêtres panoramiques, à chaque étage il y a une salle thématique - un département de bibliothèque. L'espace intérieur est organisé de manière pratique et simple : des halls spacieux, des infrastructures adaptées aux enfants, des lieux pour se détendre, travailler sur Internet et même jouer de la musique.

Bibliothèque municipale de Stuttgart

Opéra d'État de Stuttgart

City Opera House, inauguré au début du XXe siècle avec la première d'Ariane auf Naxos de R. Strauss. Le projet de construction a été développé par l'architecte munichois M. Littman. Le théâtre a réussi à survivre pendant les bombardements militaires, son aspect historique a donc été largement préservé. Stuttgart a toujours été un important centre d'opéra en Allemagne, de nombreux musiciens allemands célèbres se sont produits ici.

Opéra d

rue Königstrasse

Principale rue piétonne et commerçante de Stuttgart, sa longueur est de 1,2 km. La rue commence à la gare, traverse la place du Palais et mène plus loin à la partie orientale de la ville. Königstrasse a été fondée sous Frederick I, qui voulait rendre l'apparence de Stuttgart plus "capitale" et solennelle. La rue est bordée de nombreux sites historiques et modernes.

Rue Königstrasse

Tour de Killesburg

La construction futuriste est située dans le parc de la ville. Il a été construit en 2000 selon les plans de J. Schleich. La tour mesure 40 mètres de haut. Il se compose de deux escaliers en colimaçon s'enroulant autour de disques-plateformes parallèles. Ces disques sont enfilés sur un axe support couronné d'une girouette. Un cadre en fer en forme de toile d'araignée est jeté sur la structure.

Tour de Killesburg

Tour de télévision de Stuttgart

Le plus haut bâtiment de la ville. La tour de télévision assure une diffusion continue de la radio et de la télévision. Elle est devenue célèbre pour le fait qu'elle est devenue la toute première tour de télévision en béton armé au monde. Plus tard, ses sœurs jumelles ont commencé à apparaître dans toute l'Europe. La tour de télévision a été érigée en 1956, depuis lors, elle fonctionne correctement et fournit un signal stable. Il y a deux plates-formes d'observation pour les visiteurs.

Tour de télévision de Stuttgart

Guillaume

Le complexe du palais et le parc, sur le territoire desquels se trouvent un jardin botanique et un zoo. 5,8 mille espèces de plantes sont collectées ici et environ 9 mille représentants de la faune vivent. Un aménagement paysager gracieux complète la beauté du paysage. Le complexe néo-roman a été érigé sous le règne de Wilhelm I. L'architecte K. L. Wilhelm Zant a travaillé sur le projet.

Guillaume