Top 25 des attractions de Brest, Biélorussie

91
76 879

La première mention de Brest en tant qu'établissement d'artisans remonte au début du XIe siècle. Au fil des siècles, la colonie a changé à plusieurs reprises de propriétaires, a été détruite et reconstruite à partir de ruines. Ici, vous verrez des monuments architecturaux du haut Moyen Âge, des églises polonaises, des églises orthodoxes, des rues agréables et des remblais.

Le site le plus célèbre de la ville, où tous les touristes vont certainement, est la célèbre forteresse de Brest. Ses défenseurs au début de la Seconde Guerre mondiale ont fait preuve d'un héroïsme incroyable dans une bataille inégale avec l'armée allemande. Aujourd'hui, la fortification abrite un complexe muséal dédié aux événements de ces années.

À seulement 65 km de Brest se trouve Belovezhskaya Pushcha - une fabuleuse forêt de chênes où vous pourrez rencontrer un énorme bison biélorusse. Vous pouvez y aller après avoir visité de nombreux musées de la ville et faire une pause après des excursions fastidieuses.

Que voir et où aller à Brest ?

Les endroits les plus intéressants et les plus beaux pour se promener. Photos et une courte description.

Forteresse de Brest

Citadelle fortifiée construite à l'emplacement du château de Brest en 1833. L'ouvrage est constitué d'une rangée de casernes en briques rouges, de murs de deux mètres d'épaisseur et d'une citadelle centrale. En 1913, le deuxième anneau de bâtiments défensifs est érigé. Au début de la Première Guerre mondiale, la forteresse était considérée comme l'une des plus imprenables d'Europe. Le 22 juin 1941, elle encaissa l'un des premiers coups des troupes allemandes. En 1965, elle a reçu le titre de Hero Fortress.

Forteresse de Brest

Monument "Courage"

Monument aux défenseurs de la forteresse de Brest, conçu par l'architecte moscovite A.P. Kibalnikov et érigé sur la place des cérémonies en 1971. Le monument grandiose atteint une hauteur de 36 mètres et une longueur de 54 mètres. Elle représente un buste de combattant au visage déterminé et renfrogné sur fond de bannière soviétique, prêt à résister jusqu'au bout aux assauts des envahisseurs. Devant la sculpture se trouve la tombe de 850 défenseurs de la forteresse.

Monument Courage

Monument "Soif"

Un autre mémorial à la mémoire des défenseurs de la forteresse de Brest, qui fait une forte impression émotionnelle. Le premier jour du siège, les Allemands ont désactivé l'approvisionnement en eau et les soldats soviétiques ont été contraints de se battre dans des conditions de soif atroce, car l'eau restante était utilisée pour refroidir les mitrailleuses. Dans une tentative d'obtenir au moins quelques précieux seaux d'eau dans la rivière capturée par l'ennemi, de nombreux soldats sont morts.

Monument Soif

Cathédrale de la garnison Saint-Nicolas

Une église orthodoxe sur le territoire de la forteresse de Brest, construite dans le style byzantin au milieu du XIXe siècle. Au début du XXe siècle, alors que Brest faisait partie de la Pologne, elle fut transformée en église. Pendant la Seconde Guerre mondiale, le bâtiment a été gravement endommagé. En 1972, il a été mis sous cocon et en 1994, il a été rendu aux croyants. Les travaux de restauration se sont poursuivis pendant de nombreuses années et n'ont été achevés qu'en 2005.

Cathédrale de la garnison Saint-Nicolas

Musée "5ème Fort"

Au début du XXe siècle, le fort en brique faisait partie des structures défensives de la forteresse de Brest-Litovsk. Il y avait des casernes, des murs, un fossé rempli d'eau. Pendant les années d'occupation allemande, des entrepôts ont été placés sur son territoire. En 1995, le bâtiment a été reconnu comme monument culturel, en 1997, il a été restauré. En 2000, un musée consacré à l'histoire de la forteresse de Brest est organisé sur le territoire du fort.

Musée 5ème Fort

Musée de la Défense de la Forteresse de Brest

Le musée est situé dans un bâtiment restauré de l'ancienne caserne. Il a ouvert en 1956 sur la base de la salle de gloire militaire. La collection se compose de matériaux et d'expositions racontant la défense de la forteresse de Brest: armes, documents d'archives, photographies - au total plus de 8 000 objets placés dans 9 salles. Les défenseurs survivants de la citadelle ont participé à la création de l'exposition.

Musée de la Défense de la Forteresse de Brest

"Berestye"

Exposition archéologique fondée en 1982 sur le site de fouilles. La base de la collection est constituée des découvertes découvertes sur le territoire de l'ancienne colonie du XIIIe siècle, y compris des résidences et des dépendances, surélevées d'une profondeur de 4 mètres et restaurées en fonction de leur aspect historique. Dans "Berestye", vous pouvez en apprendre beaucoup sur le mode de vie traditionnel des Slaves, regarder des objets qui étaient utilisés il y a plusieurs siècles.

Berestye

rue Sovetskaïa

La rue Sovetskaya est souvent appelée "Brest Arbat". Après sa reconstruction en 2009, il est devenu un lieu de promenade préféré des citadins et un incontournable des touristes. Le long de l'allée, il y a des façades pittoresques de domaines en pierre du début du XXe siècle, des restaurants, des parterres de fleurs, des rangées de lanternes forgées et de petites sculptures urbaines. La longueur de la rue est d'environ 1,7 km.

Rue Sovetskaïa

Allée des lanternes forgées

L'allée est située sur la rue Gogol. Des lampes en fer forgé sont apparues ici en 2013. La particularité réside dans le fait qu'elles sont toutes significatives - certaines reflètent les intrigues des œuvres de l'écrivain, l'autre partie - les spécificités des activités de l'entreprise qui a parrainé la fabrication de la lanterne. Il y a des lampes en forme d'horloge, un métier à tisser, une figure symbolique d'un clown, un ange, une clé de sol.

Allée des lanternes forgées

Jardin d'hiver

Le territoire du jardin appartient à l'Université d'Etat de Brest. A. S. Pouchkine et est sa plate-forme scientifique, mais les serres sont ouvertes au public. Les débarquements sont divisés en trois zones : tropicale, subtropicale et désertique. Des espèces exotiques poussent sous un dôme de verre reposant sur une base de métal et de brique. Ce bâtiment original se détache sur fond de paysage urbain.

Jardin d

Monument du Millénaire de Brest

Le monument a été construit en 2009 aux frais des habitants de la ville. C'est un modèle de Brest, reflété dans les images historiques des princes qui régnaient autrefois ici et des résidents ordinaires. Au-dessus d'eux se trouve la figure d'un ange gardien. En 2011, un haut-relief a été ajouté au monument, qui représente des étapes importantes de l'histoire de la ville, ainsi qu'une étrange clôture Art nouveau qui a harmonieusement complété la composition architecturale.

Monument du Millénaire de Brest

Bâtiment de la gare

La gare de Brest est considérée comme le plus grand centre de transport de l'ouest de la Biélorussie. Il dessert les trains longue distance. La ville est reliée par des lignes ferroviaires directes avec Berlin, Paris, Varsovie, Kiev. Le bâtiment de la gare a été construit en 1886. De par sa forme, il ressemble à un palais, c'est donc l'une des attractions les plus populaires. Pendant la Première Guerre mondiale, le bâtiment a explosé, en 1953, il a été reconstruit.

Bâtiment de la gare

Musée du chemin de fer

L'exposition, située sur le territoire de 29 000 m² directement sur les rails, est dédiée à tout ce qui concerne la construction ferroviaire, les voies et les équipements. Le musée a ouvert ses portes en 2000. À l'heure actuelle, sa collection se compose de plusieurs dizaines d'échantillons : wagons, locomotives, vannes à vapeur, installations de réparation. Il y a même une tour d'horloge et une sonnette d'alarme. Tous les équipements sont en bon état.

Musée du chemin de fer

Musée "Valeurs Artistiques Sauvées"

L'exposition du musée est assez unique, car elle se compose d'objets de valeur confisqués aux douanes locales, que les assaillants ont tenté de transporter illégalement à travers la frontière. Ici vous pouvez voir des peintures, des bijoux, des icônes des XVIe et XVIIe siècles, des objets d'art et d'artisanat et d'autres expositions. La collection est constamment mise à jour grâce au bon travail des autorités douanières.

Musée Valeurs Artistiques Sauvées

Théâtre Académique Dramatique de Brest

La scène dramatique a été créée dans les années 1940 à une époque où les combats se poursuivaient encore sur les fronts occidentaux. La vie créative est née dans des conditions difficiles, mais le théâtre est rapidement devenu populaire. Non seulement des performances dramatiques sont données ici, mais aussi un orchestre symphonique se produit et des performances musicales sont organisées. Chaque année, la scène accueille le festival international Belaya Vezha.

Théâtre Académique Dramatique de Brest

Musée régional des traditions locales de Brest

Depuis 1948, l'exposition du musée est située dans le bâtiment de l'ancienne église de l'Exaltation de Sainte-Croix. Au fil du temps, l'institution déménage et acquiert plusieurs succursales, dont des expositions situées au sein de la forteresse de Brest. Les fonds du musée contiennent plus de 200 000 objets liés à l'histoire, l'archéologie et l'ethnographie de la région. De nombreuses expositions sont uniques - elles ont plusieurs centaines d'années.

Musée régional des traditions locales de Brest

Musée de l'histoire de la ville de Brest

La collection est abritée dans un manoir du début du XXe siècle. Il est entièrement consacré à l'histoire de la ville de l'Antiquité à l'après-guerre. Les expositions occupent 4 salles d'une superficie de 200 m². Parmi eux se trouvent des armoiries de la ville de différentes périodes, des œuvres d'artistes contemporains, des collections de pièces de monnaie, des livres anciens, des documents, des statues, des modèles, des cartes, des articles ménagers et d'autres matériaux intéressants.

Musée de l

Église fraternelle Saint-Nicolas

L'une des églises les plus pittoresques de la ville, située dans la rue Sovetskaya. Il a été érigé en 1904 aux frais du synode et des dons des marins et officiers qui ont participé à la guerre russo-japonaise. Sur le plan architectural, le bâtiment est une église à dôme croisé de style russo-byzantin avec des éléments clairement exprimés de l'architecture moscovite du milieu du XVIIe siècle.

Église fraternelle Saint-Nicolas

Cathédrale Sainte-Résurrection

Église orthodoxe construite en 1995-98, construite en l'honneur de l'anniversaire de la Victoire. En termes de taille, c'est le plus grand de Brest et l'un des plus grands de toute la Biélorussie. Jusqu'à 5 000 paroissiens peuvent être à l'intérieur en même temps. La cathédrale a été construite dans le style néo-russe, typique de la construction d'églises de la fin du XIXe au début du XXe siècle. En 2001, une cloche pesant 400 kilogrammes a été hissée sur le clocher du temple.

Cathédrale Sainte-Résurrection

Cathédrale Saint-Siméon

Temple du XIXe siècle, monument architectural de style religieux russo-byzantin. Le bâtiment est une église à cinq coupoles. Les tours latérales et le tambour central sont montés sur un carré dont l'un des côtés a une forme semi-circulaire. Les dômes sont recouverts de feuilles d'or et une horloge est placée sur la tour centrale. La façade de la cathédrale est peinte en vert clair, elle est décorée de peintures murales.

Cathédrale Saint-Siméon

Église de l'Exaltation de la Sainte Croix

L'église catholique actuelle, construite au milieu du XIXème siècle. Le bâtiment a été construit dans un style classique. Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, un musée d'histoire locale a été placé dans ses murs, en même temps il a perdu certains des éléments décoratifs de la façade. Depuis 2002, les services divins ont repris dans l'église. À la suite d'une longue reconstruction, l'aspect historique du bâtiment a été restauré.

Église de l

Église de la Trinité à Tchernavchitsy

Église catholique du XVe siècle, située à environ 18 km de Brest dans la commune agricole de Chernavchitsy. Il a été construit dans les styles gothique et Renaissance. De côté, le bâtiment rappelle un peu une forteresse imprenable aux murs épais. Longtemps l'église a appartenu au diocèse orthodoxe, en 1918 elle a été restituée aux catholiques. À l'époque soviétique, il y avait un hôpital et une école.

Église de la Trinité à Tchernavchitsy

Manoir Nemtsevichi

Le complexe architectural du XVIIIe siècle, construit dans le style baroque. Il a été érigé pour la famille Nemtsevich, d'où est issu Julian Ursyn, une personnalité publique et l'un des créateurs de la constitution du Commonwealth. Le domaine est entouré d'un parc créé à peu près à la même époque. Une fois, il avait tous les éléments de l'aménagement paysager - étangs, belvédères, ruelles, mais rien n'est venu à notre époque. Il y a un musée sur le domaine lui-même.

Manoir Nemtsevichi

Parc de la Culture et des Loisirs de Brest

Le parc de Brest a été aménagé au début du XXe siècle. A cette époque, plusieurs centaines d'arbres et plus de 4 000 arbustes ont été plantés. Pour le divertissement du public, une scène et un restaurant avec véranda ont été construits. Aujourd'hui, cet endroit continue avec succès de servir de zone de loisirs, à tout moment de l'année, recevant des visiteurs. Il y a des attractions, des terrains de jeux et des cafés. Chaque mois, le parc accueille des animations pour les enfants.

Parc de la Culture et des Loisirs de Brest

Belovezhskaya Pushcha

Réserve de biosphère et parc national situé à la frontière de la Pologne et de la Biélorussie. Il s'agit des vestiges d'une forêt relique qui, à l'époque préhistorique, couvrait le territoire de toute l'Europe. Environ 1000 espèces d'arbres, d'arbustes et d'herbes, jusqu'à 600 espèces de champignons, plus de 200 espèces de mousses poussent dans ses limites. La plus grande population de bisons vit à Belovezhskaya Pushcha.

Belovezhskaya Pushcha