Top 20 des attractions de Marrakech, Maroc

979
74 932

Pour ses plus de mille ans d'histoire, Marrakech a réussi à visiter le statut de la capitale du Maroc, à survivre à l'âge d'or, à l'oubli et à redevenir l'une des principales villes du pays. Le pouvoir changeait fréquemment ici, et chaque nouvelle dynastie apportait sa propre vision de l'architecture. Cependant, un certain nombre d'objets, comme la médina ou la mosquée de la Koutoubia, ont réussi à survivre jusqu'à ce jour.

Au siècle dernier, Marrakech a commencé à attirer les Européens. Ils ont été émerveillés par la culture locale et le mode de vie mesuré, et les invités ne sont pas restés redevables à la ville. L'artiste Jacques Majorelle a créé un jardin d'une beauté incroyable et l'anthropologue néerlandais Bert Flint a présenté aux Marocains le musée Tiskiwin, une collection de raretés de toute l'Afrique du Nord. Même le célèbre créateur de mode Yves Saint Laurent a été honoré d'un musée pour sa contribution au développement de Marrakech.

Que voir et où aller à Marrakech ?

Les endroits les plus intéressants et les plus beaux pour se promener. Photos et une courte description.

Médine

Vieux quartier de Marrakech. En raison de la couleur des murs, on l'appelle la "ville rouge". Leur hauteur est d'environ 10 mètres et leur longueur d'environ 16 km. Le nombre total de tours est supérieur à 200. Les rues sont étroites, les maisons et autres bâtiments sont traditionnels pour ce quartier. Dans la médina, il y a la place Jamaa el-Fna, la partie la plus animée de l'ancienne capitale marocaine. Inclus dans la liste des sites du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Médine

Place Jamaâ El Fna

Place principale de la ville. Elle a plusieurs objectifs. Tout d'abord, c'est un immense "souk" - c'est le nom arabe du marché. Ils vendent de tout sur la place : des épices aux antiquités. Des spectacles de cirque y sont également organisés et des animaux sont exposés. Il y a une scène et des opportunités pour des événements de masse de toutes sortes. Les habitants disent : si vous passez une journée à Jamaa el Fna, vous pouvez tout apprendre sur Marrakech.

Place Jamaâ El Fna

Jardin Majorelle

Un parc pittoresque entoure la maison de l'artiste Jacques Majorelle. Le maître s'installe à Marrakech en 1919. On lui diagnostique la tuberculose et le climat local se prête au traitement. Pendant son temps libre, Majorelle a commencé à créer un jardin. Le passe-temps est devenu une véritable passion. L'artiste a communiqué avec des botanistes de différents pays et a acheté des plantes exotiques du monde entier. Même de son vivant, le propriétaire a commencé à laisser les touristes venir ici.

Jardin Majorelle

Jardins de la Ménara

Ils existent depuis le XIIIe siècle. Plus tard, un lac artificiel a été creusé au centre. Le pavillon a été construit en 1870. Au départ, ce lieu était une petite ferme. Le nombre d'oliviers dépasse 30 000. Les poissons ont été relâchés dans le lac. Certaines espèces sautent par-dessus l'eau, ce qui complète le paysage déjà pittoresque. Les pique-niques sont autorisés dans la zone. Le soir - le meilleur moment pour les séances photo.

Jardins de la Ménara

Palais de la Bahia

Il a été construit à partir du milieu du siècle avant-dernier pendant de nombreuses années. Le vizir Sidi Moussa a commandé un projet à l'une de ses épouses. Il achetait périodiquement des terrains aux alentours, l'architecte devait donc apporter des modifications au plan. Le palais n'a qu'un seul étage. La raison en est le surpoids de Moussa, qui ne voulait pas monter les escaliers. Les touristes sont attirés par ce bâtiment labyrinthe en raison de son apparence et de son design intérieur inhabituels.

Palais de la Bahia

Qasr al Badi

La construction a été réalisée pendant la vie d'Ahmad al-Mansur. Il a alloué des fonds importants pour la construction du palais, de sorte que les meilleurs matériaux et des décorations coûteuses ont été utilisés. Soi-disant, il y avait environ 360 pièces à l'intérieur. Moulay Ismail a ordonné la destruction de Qasr al-Badi alors que Marrakech n'était plus la capitale. La démolition a duré 10 ans au total. Seuls le jardin d'orangers et des fragments de murs ont survécu.

Qasr al Badi

Mosquée Koutoubia

La plus grande mosquée de la ville. Construit au 12ème siècle. Connu principalement pour son minaret, qui culmine à 69 mètres. Par la suite, il a servi de prototype pour un certain nombre de bâtiments, dont la tour Rabat de Hassan. Le minaret est illuminé la nuit. Le nom se traduit par "mosquée des libraires". Autrefois, des livres étaient vendus sur le site devant l'entrée, et une bibliothèque religieuse se trouvait à proximité.

Mosquée Koutoubia

Tombeau des Saadites

Le sultan Ahmed al-Mansur a créé ce tombeau principalement pour lui-même. Il a été enterré ici en 1603. Autour des tombes de ses associés, épouses et plus tard d'autres représentants de la maison royale se trouvent. Lorsque le pouvoir a changé, les Alaouites n'ont pas osé détruire le cimetière, mais l'ont entouré d'un mur. On ne savait rien de la tombe jusqu'en 1917. Puis elle a été découverte par une expédition française.

Tombeau des Saadites

Médersa Ben Youssef

Un établissement d'enseignement islamique a été construit au 14ème siècle. Non seulement il a conservé son aspect extérieur, mais la vie religieuse de la ville se construit encore autour d'elle. La médersa tire son nom de la mosquée voisine. Le complexe couvre une superficie de 1,7 mille m². Il y a une grande piscine pour les ablutions dans la cour. À travers elle, la route mène à la salle de prière principale. Les allées et les sols sont recouverts de marbre ou de mosaïques.

Médersa Ben Youssef

Marchés de Marrakech

Les marchés pour le Maroc font partie de la culture nationale. Marrakech est célèbre pour eux depuis l'Antiquité. Il y en a des très spécialisés, par exemple, des épiceries, mais la plupart sont universels. Ainsi la rue Bab Dukkala est remplie des odeurs d'épices et des boutiques avec des produits d'artisans locaux. Le plus grand souk est la place Djemaa el Fna. Il est divisé en plusieurs parties, où l'on vend des tapis, des grands-mères, des antiquités.

Marchés de Marrakech

Musée de Marrakech

Occupe le palais de Dar-Menebhi. La collection est dédiée à la culture et à l'histoire de la ville, ainsi que de tout le Maroc et des régions voisines. Livres anciens, reliques, objets religieux, céramiques, bijoux sont à la base de la collection. Les expositions uniques incluent un Coran du XIIe siècle et un livre de prières soufi. Ces dernières années, l'exposition a été complétée par des produits modernes d'artisans locaux. Des expositions temporaires d'artistes, de photographes et de sculpteurs sont organisées.

Musée de Marrakech

Musée Yves Saint Laurent

Ouvert en 2018. Un bâtiment spécial a été construit pour le musée. Les architectes français se sont inspirés des archives du créateur de mode et ont essayé de combiner des lignes droites et courbes lors de la conception. Yves Saint Laurent visite Marrakech pour la première fois en 1966. Il participe à la sauvegarde du Jardin Majorelle. L'exposition est dédiée au créateur de mode, mais il y a aussi des expositions temporaires. Le café à côté du design ressemble à l'atelier de Saint Laurent.

Musée Yves Saint Laurent

maison de la photographie

Ouverte dans la partie ancienne de la ville en 2009. L'exposition est composée de photographies couvrant la période des années 1870 aux années 1950. Le bâtiment où se trouve la collection était autrefois un hôtel pour les marchands et les voyageurs. Il a été restauré et placé ici plus de 4500 photos. Ils racontent l'histoire du Maroc. Les photographes ont essayé de capturer à la fois les nuances traditionnelles du pays et les choses inhabituelles.

Maison de la photographie

Musée Dar Si Saïd

Ouvert aux visiteurs en 1934. Il a été construit à l'origine comme résidence du frère du vizir Ba Ahmed. Les murs du palais sont épais et hauts, ce qui est typique de l'architecture locale. Il est entouré d'un jardin andalou et possède une fontaine en son centre. La collection du musée est la richesse culturelle du Maroc : poteries, vêtements anciens, bijoux berbères, luminaires d'autrefois, meubles en bois précieux.

Musée Dar Si Saïd

Musée Tiskiwin

Il occupe un ancien bâtiment situé entre les palais de Dar Si Saïd et de Bahia. L'exposition a été recueillie par un anthropologue hollandais, Bert Flint. Il s'installe à Marrakech en 1957 et commence à systématiser les artefacts collectés dans toute la région. Expositions - tapis faits à la main, bijoux, vêtements berbères, art. Ils racontent l'histoire de la ville, mais en même temps de toute l'Afrique du Nord.

Musée Tiskiwin

Cimetière juif Miara

Daté du 17ème siècle. Fait référence au quartier juif. Les rues sont étroites et les bâtiments sont proches les uns des autres. Le cimetière lui-même est loin des routes touristiques. Il est facile de le manquer : un haut mur sépare le territoire de la route. Les gardiens laissent entrer ceux qui sont intéressés dans le cimetière sans aucun problème, cependant, vous devez suivre certaines règles de conduite lors de l'examen de vieilles pierres tombales.

Cimetière juif Miara

Gare de Marrakech

La première gare a été construite sur ce site en 1923. En 2008, un nouveau bâtiment a été inauguré à proximité, juste en face du Palais Royal. Le plan architectural de la gare a pris en compte les traditions nationales, la conception regorge de détails. Sur le territoire, il y a non seulement des zones de loisirs, mais aussi des cafés avec des magasins. À l'heure actuelle, cette gare est le terminus sud du réseau ferroviaire de tout le pays.

Gare de Marrakech

Cyberparc Arsat-Moulay-Abdeslam

L'un des plus anciens parcs de la ville a été aménagé au XVIIIe siècle. Déjà à notre époque, ils ont décidé de le refaire et d'ajouter plus d'innovations techniques. Des bornes multimédias ont été placées sur tout le territoire. Le Wi-Fi couvre tout le parc. Si vous le souhaitez, vous pouvez utiliser un guide virtuel spécialement conçu pour le parc. De plus, il y a une fonction de visite à distance de la ville.

Cyberparc Arsat-Moulay-Abdeslam

Parc aquatique Oasiria

Vaste espace de divertissement pour toute la famille. Le parc aquatique invite les clients à visiter des restaurants pour tous les goûts ou à faire du fitness. 8 piscines sont à la disposition des visiteurs toute l'année. Certains ont des manèges. Environ 10 hectares de jardins ont été plantés pour les amoureux de la nature. Ils contiennent des plantes exotiques. Il y a des spectacles nocturnes spéciaux. Lors des grandes fêtes, des représentations théâtrales sont organisées.

Parc aquatique Oasiria

Cascade d'Ouzoud

Il est situé à environ 150 km de la ville dans les montagnes du Haut Atlas. La traduction du nom est "oliviers". Ce type de végétation recouvre les versants. Hauteur - 110 mètres. La cascade a trois cascades. Vous pouvez vous en approcher et la fonction de localisation vous permet de regarder l'eau qui tombe. Au coucher du soleil, les singes, déjà habitués à la domination des touristes, se rendent à l'Ozudu pour boire.

Cascade d