Top 20 des attractions de Montréal, Canada

884
75 951

Montréal permet au touriste de plonger tête baissée dans les traditions françaises à l'accent américain. L'esprit européen règne ici et en même temps l'atmosphère du continent occidental se fait clairement sentir. D'une part - la cuisine gastronomique et le vin dans les restaurants, d'autre part - les mâts totémiques indiens du Jardin Botanique. Les églises catholiques de la Vieille Ville contrastent avec les quartiers d'affaires modernes, et la Biosphère futuriste s'élève audacieusement au-dessus des paysages paisibles de la vallée du Saint-Laurent.

La première pierre de la fondation de la ville a été posée par le colon français Paul Chaumede de Maisonneuve. Quelques siècles plus tard, une petite colonie s'est transformée en un puissant centre industriel et commercial, jouant un rôle important dans l'économie du pays. Pour les touristes, Montréal est une ville de festivals, de spectacles, de divertissements et de magasinage sans fin. Il est hospitalier et toujours ouvert aux nouveaux clients.

Que voir et où aller à Montréal?

Les endroits les plus intéressants et les plus beaux pour se promener. Photos et une courte description.

Vieux-Montréal

Le quartier historique de la ville, à l'intérieur duquel se trouvent les principaux attraits : l'hôtel de ville, le pont Jacques-Cartier, l'église Notre-Dame de Montréal, la tour de l'horloge et d'autres attraits touristiques. L'histoire de cette partie de la ville a commencé au 17e siècle, lorsque la colonie française de Ville-Marie a été fondée. Les colons britanniques ont également contribué de façon significative à l'apparition du Vieux-Montréal.

Vieux-Montréal

Mont-Royal

Une petite colline à trois sommets, située dans l'aire urbaine de Montréal. Les principales attractions du Mont-Royal sont une croix de pierre de plus de 30 mètres de haut et l'Oratoire Saint-Joseph - l'une des plus grandes églises catholiques au Canada. En 1876, un parc apparaît sur les pentes de la colline, qui devient par la suite un lieu de villégiature prisé des Montréalais. En été, ils font du vélo ici et en hiver, ils skient.

Mont-Royal

Vieux-Port de Montréal

Un nœud de transport important dans le passé et un espace de promenades et de loisirs dans le présent. Malgré la perte de son importance stratégique, le vieux port est toujours actif et les navires y viennent souvent. Les navires de tourisme accostent également ici. Le long du remblai se trouve une place cosy, où il fait bon flâner aux beaux jours. Le port possède un cinéma IMAX et le musée des sciences de la ville.

Vieux-Port de Montréal

Oratoire Saint-Joseph

Basilique catholique construite au début du XXe siècle. C'était d'abord une modeste chapelle, accueillant un petit nombre de paroissiens. En 1917, il devient nécessaire de s'agrandir et une église plus grande est construite. La troisième phase de construction a commencé en 1924 et s'est poursuivie jusqu'en 1967. Le fondateur du temple, le frère André, était célèbre pour ses actes miraculeux, de sorte que la basilique a été visitée par de nombreux pèlerins.

Oratoire Saint-Joseph

Cathédrale Notre-Dame de Montréal

Cathédrale de Montréal, située dans le centre historique de la ville. Le bâtiment a été construit dans un style néo-gothique. Ses clochers de 70 mètres dominent tous les bâtiments environnants. Le temple a été érigé en 1672 aux frais de la communauté catholique. En 1924, l'architecte D. O'Donell a commencé à travailler sur un nouveau bâtiment. Une fois la construction terminée en 1872, la basilique est devenue le plus grand édifice religieux d'Amérique du Nord.

Cathédrale Notre-Dame de Montréal

Cathédrale de Marie Reine de la Paix

Temple catholique de la fin du XIXe siècle, situé dans le quartier moderne de Montréal, entouré de gratte-ciel. Le bâtiment a été construit dans les styles baroque et Renaissance. Ses formes reproduisent les contours de la basilique Saint-Pierre au Vatican. Bien sûr, la cathédrale de Montréal est beaucoup plus petite que son prototype romain, et il y a aussi des différences dans la décoration intérieure. Mais en général, il s'agit d'une copie réduite de ce dernier.

Cathédrale de Marie Reine de la Paix

Notre-Dame-de-Bon-Secours

Le temple a été érigé au XVIIIe siècle sur les ruines d'une ancienne chapelle endommagée par un incendie. Le bâtiment a été construit dans un intéressant style gothique normand. Un petit musée de Marguerite Bourgeois, la sainte fondatrice de l'ordre monastique féminin de la Mère de Dieu, a été ouvert au temple. L'exposition familiarise les visiteurs avec l'histoire des débuts de Montréal, l'église elle-même, ainsi que les actes mondains de Marguerite.

Notre-Dame-de-Bon-Secours

Place des Arts

Le principal complexe culturel de Montréal, l'un des plus grands de tout le Canada. Il est situé dans la partie est de la ville. La Place des Arts est un centre multifonctionnel où les spectateurs peuvent apprécier l'opéra, le ballet, le théâtre, les concerts, ainsi que contempler les beaux-arts. L'ensemble a été créé en 1963 à l'initiative du maire J. Drapou.

Place des Arts

Musée des beaux-arts de Montréal

La galerie est considérée comme l'une des plus grandes et des plus célèbres de toute l'Amérique du Nord. Elle a été fondée en tant qu'Association des Beaux-Arts au milieu du XIXe siècle. La collection contient plus de 30 000 objets de différentes époques, y compris une vaste exposition d'art avec des peintures de célèbres peintres européens. La majeure partie de la collection a été reçue en cadeau de mécènes locaux.

Musée des beaux-arts de Montréal

Musée de Pointe-à-Callier

Musée archéologique, inauguré en 1992 pour célébrer le 350e anniversaire de Montréal. Le complexe de bâtiments est situé au cœur de la vieille ville. Le musée se compose de salles d'exposition, d'un centre multimédia, d'auditoriums pour les conférences et de salles de recherche. Il a sa propre exposition permanente et assez souvent des expositions temporaires sont organisées.

Musée de Pointe-à-Callier

Biodôme de Montréal

Le Biodôme de Montréal combine un centre des sciences, un parc écologique imitant cinq écosystèmes à la fois et un zoo sous un même toit. Il est situé dans le bâtiment de l'ancien vélodrome construit pour les Jeux olympiques de 1976. La mission principale du centre est l'éducation dans le domaine de l'écologie et la promotion d'une attitude responsable envers l'environnement. Des conférences y sont souvent données et des films sur la nature sont projetés.

Biodôme de Montréal

Insectarium de Montréal

La base de la collection de l'insectarium était une réunion fréquente de l'entomologiste J. Brossard. Grâce à lui, un endroit spécial est apparu dans la ville où les visiteurs peuvent observer tous les insectes possibles. L'insectarium a ouvert ses portes au public en 1990 et est depuis devenu l'une des attractions les plus visitées de Montréal. Plus de 250 000 espèces différentes sont représentées ici, dont plus de 100 sont vivantes.

Insectarium de Montréal

Biosphère

Un musée unique situé sur l'île de Sainte-Hélène. Son exposition est consacrée aux ressources en eau du fleuve Saint-Laurent. La structure inhabituelle ressemble à une énorme bulle de savon en dentelle métallique, à l'intérieur de laquelle se trouvent des structures d'ingénierie. La Biosphère a été créée pour l'Exposition Universelle de 1967 puis mise à la disposition des autorités de la ville. Le musée a ouvert en 1990.

Biosphère

hôtel de ville de montréal

Le bâtiment de la mairie, situé dans le centre historique. Le premier hôtel de ville a été construit selon le projet d'A.-M. Perrault et A. Hutchison dans le style "second Empire". À la suite d'un incendie en 1922, seuls les murs sont restés du bâtiment. Des travaux de restauration ont été menés sous la direction de L. Parent, qui a donné à l'édifice les caractéristiques d'un style Beaux-Arts. En 1984, la mairie est reconnue monument national.

Hôtel de ville de montréal

"Habitat 67"

Un complexe résidentiel insolite de style brutaliste, conçu par M. Safdie dans les années 60 du XXe siècle. Il a été construit pour l'ouverture de l'Exposition Universelle de 1967, dont le thème était la construction résidentielle. Essentiellement, Habitat 67 est un immeuble d'appartements composé de cubes fusionnés. En raison des caractéristiques de conception, chaque propriétaire d'appartement a son propre jardin privé sur le toit de son voisin.

Habitat 67

"Ville souterraine"

Un système de tunnels, de passages, de halls, de stations de métro et de galeries marchandes situés sous terre. Certains résidents qualifient cet espace de "Montréal intérieur". Il possède également des appartements résidentiels, des bureaux, des cinémas et des restaurants, parmi lesquels il est assez facile de se perdre. Souvent, les habitants empruntent les routes de la "ville souterraine" pour éviter les embouteillages et se rendre plus rapidement sur place.

Ville souterraine

Marché "Bonsecour"

Bonsecour n'est pas tout à fait un marché au sens habituel. Il peut plutôt être considéré comme un centre commercial, qui abrite certains des magasins les plus chers de Montréal. De petites boutiques vendent des meubles, de la vaisselle, de l'artisanat de la pierre et du bois, des vêtements, des tableaux et des bijoux. Toute cette variété de commerces occupe un bâtiment monumental du XIXe siècle, qui ressemble plus à une salle des séances parlementaires.

Marché Bonsecour

Marché "Jean Talon"

Un marché fermier vendant des aliments sains et sains. Sur les étagères des acheteurs en attente d'une grande variété de fruits, légumes, champignons et herbes. Tout a l'air assez frais, appétissant et assez bon marché compte tenu du niveau des prix locaux. De l'exotisme - les fleurs de courgettes, qui, il s'avère, peuvent être frites et mangées. Ils sont aussi bons que les courgettes.

Marché Jean Talon

Circuit nommé d'après Gilles Villeneuve

Le circuit accueille l'étape canadienne de la course de Formule 1 (Grand Prix du Canada). C'est une piste plutôt sinueuse entre lacs et pavillons de parc. Il y a beaucoup de virages serrés ici, ce qui nécessite du professionnalisme et une attention maximale de la part des pilotes. Fait intéressant, en dehors des courses, certaines sections du circuit sont utilisées comme voies publiques.

Circuit nommé d

jardin botanique de montréal

En 2008, le jardin a été désigné site naturel au Canada en raison de l'incroyable variété d'espèces qui s'y trouvent. Des plantes du monde entier y sont récoltées. A ciel ouvert, plusieurs zones thématiques sont dédiées à des pays ou à des lieux de la planète : la Chine, le Japon, les Alpes, les territoires du Nord. Le jardin a été fondé en 1931 au plus fort de la Grande Dépression.

Jardin botanique de montréal